Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

cr  03.08.2022      r+  01.06.2024      r-  01.06.2024      Pierre Pinard.         (Alertes et avis de sécurité au jour le jour)

Antivirus Killers

Les « Killers » (« tueurs »), essentiellement connus sous les termes de « Antivirus Killers » ou « AV Killers » sont des classes d'applications malveillantes chargées de tuer d'autres classes d'applications : les antivirus, les pare-feux, les anti-trojans et autres outils de sécurité.

Les « Killers » sont des malveillances particulièrement hostiles chargées de tuer (terminer) des processus en cours d'exécution. Les processus visés sont essentiellement les utilitaires de sécurité afin d'abaisser le niveau de protection.

Les « Killers » (« tueurs ») sont donc des malveillances protégeant d'autres malveillances.

Les « Killers » (« tueurs ») existent en applications autonomes, mais, plus fréquemment, cette fonction est incluse dans une malveillance dont l'activité malveillante principale est autre.

Les « Killers » (« tueurs ») furent innombrables au début des années 2000. Ils tendent à disparaître, les antivirus et autres applications de sécurité sachant se défendre et assurer la permanence de leurs services.

Contre-mesure : il fut un temps où il fallait tester les antivirus et autres solutions de sécurité et choisir celles capables de résister à toutes les techniques utilisées pour tuer un processus actif (test en utilisant APT [Advanced Process Termination] contre les processus lancés pour voir s'ils résistent). Un antivirus comme KAV (Kaspersky AntiVirus) de Kaspersky ou un pare-feu comme OutPost Pro sont de bons choix.

Les « Killers » furent innombrables. En voici quelques-uns :

  1. The TIc.K 2003 0.1

  2. Trojan.Win32.AVKill.c

  3. Trojan.Win32.Avkillah

  4. Trojan.Win32.Avkillah.10

  5. Trojan.Win32.AvKillah.20

  6. Trojan.Win32.KillApp.c

  7. Trojan.Win32.Killav

  8. Trojan.Win32.Killav.ae

  9. Trojan.Win32.Killav.aj

  10. Trojan.Win32.Killav.al

  11. Trojan.Win32.Killav.am

  12. Trojan.Win32.Killav.ao

  13. Trojan.Win32.Killav.ar

  14. Trojan.Win32.Killav.as

  15. Trojan.Win32.Killav.at

  16. Trojan.Win32.Killav.au

  17. Trojan.Win32.Killav.ba

  18. Trojan.Win32.Killav.bd

  19. Trojan.Win32.Killav.bf

  20. Trojan.Win32.Killav.bj

  21. Trojan.Win32.Killav.bk

  22. Trojan.Win32.Killav.bl

  23. Trojan.Win32.Killav.bn

  24. Trojan.Win32.Killav.bq

  25. Trojan.Win32.Killav.br

  26. Trojan.Win32.Killav.bw

  27. Trojan.Win32.Killav.bz

  28. Trojan.Win32.Killav.ce

  29. Trojan.Win32.Killav.cf

  30. Trojan.Win32.Killav.cg

  31. Trojan.Win32.Killav.cn

  32. Trojan.Win32.Killav.cp

  33. Trojan.Win32.Killav.ct

  34. Trojan.Win32.Killav.cy

  35. Trojan.Win32.Killav.d

  36. Trojan.Win32.Killav.i

  37. Trojan.Win32.Killav.q

  38. Trojan.Win32.Killav.t

  39. Trojan.Win32.Killav.x

  40. Trojan.Win32.Killav.y

  41. Trojan.Win32.Killlav

  42. Trojan.Win32.Killlav.ah

  43. Trojan.Win32.Killlav.an

  44. Trojan.Win32.Killlav.ap

  45. Trojan.Win32.Killlav.at

  46. Trojan.Win32.Killlav.ay

  47. Trojan.Win32.Killlav.az

  48. Trojan.Win32.Killlav.bc

  49. Trojan.Win32.Killlav.bd

  50. Trojan.Win32.Killlav.p

  51. Trojan.Win32.Killlav.u

  52. Trojan.Win32.KillMF

  53. Trojan.Win32.KillXP.a

  54. Trojan.Win32.VB.gf

  55. Win32/KillAV.CI trojan




1 Tests et comparatifs des antivirus Windows

Certains antivirus (pas tous) sont testés régulièrement par des organismes crédibles de tests et comparatifs antivirus, dont c'est le métier, les autres étant des comparatifs critiquables, voire imbéciles.

2 Prétention de tests et comparatifs d'antivirus avec des virus inconnus

Il est impossible de soumettre un virus inconnu à un panel d'antivirus, lors d'un test comparatif, pour la bonne raison que, par essence, le virus ou la menace (malware, exploit, etc.) inconnu est... inconnu ! Le testeur n'en a pas plus connaissance que les produits testés ! Seuls les virus et menaces (malwares, exploits, etc. ...) connus peuvent être soumis.

Un test comparatif qui prétendrait le faire est un test purement mensonger qui doit immédiatement rejoindre l'interminable liste des comparatifs d'antivirus sans aucune crédibilité (liste des comparatifs imbéciles d'antivirus).

Se souvenir à jamais du Rosenthal antivirus test.

3 Comparatif antivirus - Confrontation à la Wild List

  1. La Wild List est la liste des virus réellement dans la nature au moment du test. Cette liste est maintenue et partagée par l'ensemble des grands acteurs cooptés du monde des antivirus. Les margoulins, vendeurs de rogues et fakes, ne peuvent approcher ce cercle très fermé de vrais professionnels. Par contre, certains développeurs de virus ou malveillances sont extrêmement brillants et peuvent tenir en échec des antivirus durant des années (voir, par exemple, Equation Group et Shadow Brokers).

  2. Ces tests comparatifs sont effectués tous les mois sauf janvier et juillet où les moyennes des 5 mois précédents sont calculées.

Les graphiques suivants sont extraits de nos comparatifs antivirus. Il est important de lire nos sévères critiques de comparatifs antivirus imbéciles trouvés dans la presse et sur certains sites Web.

Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - Moyenne 2e semestre 2017
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild »
Moyenne 2e semestre 2017
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - février 2018
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - février 2018
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - mars 2018
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - mars 2018
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - avril 2018
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - avril 2018
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - mai 2018
Comparatif antivirus - « Virus in the Wild » - mai 2018

4 Comparatif antivirus - Confrontation à des malwares

  1. Malwares est un mot générique pour nommer l'ensemble de toutes les classes de parasites et malveillances (on énumère des centaines de classes de malwares).

  2. Ces tests sont effectués tous les 6 mois, en mars et septembre.

Comparatif antivirus - Test de détection de « malwares » - Mars 2017
Comparatif antivirus - « malwares »
Mars 2017
Comparatif antivirus - Test de détection de « malwares » - Septembre 2017
Comparatif antivirus - « malwares »
Septembre 2017
Comparatif antivirus - Test de détection de « malwares » - Mars 2018
Comparatif antivirus - « malwares »
Mars 2018

5 Comparatif antivirus juillet 2018 - Impact sur le système (ralentissement)

  1. Impact (ralentissement) sur le système. Dans ces histogrammes, plus la barre est haute, plus l'impact (le ralentissement) est important.

  2. Ces mesures sont effectuées tous les 6 mois, en avril et octobre.

Comparatif antivirus - Impact sur le système - Avril 2016
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Avril 2016
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Octobre 2016
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Octobre 2016
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Juin 2016
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Juin 2017
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Octobre 2017
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Octobre 2017
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Avril 2018
Comparatif antivirus - Impact sur le système - Avril 2018

6 Services d'antivirus pour cybercriminels

Il existe une foule de services multiantivirus gratuits en ligne, agissants dans le darkweb, reprenant l'esprit de VirusTotal et autres services multiantivirus gratuits en ligne, dédiés à la cybercriminalité. Ces services naissent et meurent à toute vitesse, et renaissent aussi vite sous un autre nom. Le but est, pour les cybercriminels, de mettre au point un virus qui ne sera pas détecté par aucun antivirus et, si le virus en cours de mise au point est détecté par un ou plusieurs antivirus, le cybercriminel corrige son code tandis que les antivirus de ces services multiantivirus pour cybercriminels ne communiquent pas les échantillons détectés aux autres antivirus utilisés, contrairement aux VirusTotal (plus de 70 antivirus en 2020 et autres services publics). Ces services multiantivirus en ligne pour cybercriminels sont payants (entre cybercriminels on n'est pas là pour s'entraider, mais pour se faire du fric), permettent aux cybercriminels de vérifier que les virus ou les malveillances qu'ils sont entrain de développer et s'apprêtent à lancer dans la nature, NE SONT PAS DÉTECTÉS, y compris par les analyses heuristiques et dans les sandbox (ou la virtualisation) des antivirus / antimalwares.

Les faiseurs de virus sont nombreux et actifs :