Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

CGST - Contrôle Général de la Surveillance du Territoire

CGST - Contrôle Général de la Surveillance du Territoire

25.06.2021 - Révision 25.06.2021 - Révision mineure 20.05.2022. Auteur : Pierre Pinard.

L'acronyme CGST est utilisé pour : Contrôle Général de la Surveillance du Territoire

Le Contrôle Général de la Surveillance du Territoire (CGST) est un service de police qui fut créé en 1934 par le gouvernement de Gaston Doumergue au moment de la création de la Direction générale de la Sûreté nationale, et renforcé en 1937 par le Front populaire. Il a permis l'arrestation de nombreux espions allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Plusieurs de ses membres rejoindront d'ailleurs la Résistance.

La DST succède à la ST par une ordonnance du 16 novembre 1944, signée du général de Gaulle et relative à l'organisation du ministère de l'Intérieur, que vint compléter un arrêté du 22 novembre 1944. Elle est confiée à Roger Wybot, qui avait dirigé à Londres, à partir de décembre 1941, la section de contre-espionnage du Bureau Central de Renseignements et d'Action (BCRA).

Le général de Gaulle établit la DST cette même année, fixant ses attributions et ses structures internes. Selon Philippe Bernert, la création de la direction marquait une petite révolution car, pour la première fois en France, le contre-espionnage échappait au contrôle de l'armée. Roger Wybot prit soin de lui assurer une indépendance totale et mit l'accent sur l'exploitation du renseignement qu'il confia à un service de documentation créé à son initiative.

La tâche dévolue aux « documentalistes » de ce service nouveau et interne à la DST consistait principalement à exploiter les informations transmises par les agents de terrain et à mettre à jour un fichier nominatif. Il leur revenait en outre d'identifier par recoupement les résidents étrangers suspectés de se livrer à des activités d'espionnage et de terrorisme ainsi que, en cas d'arrestation d'un suspect, de préparer les schémas d'interrogatoires.

CGST - Contrôle Général de la Surveillance du Territoire)

# # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #