Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

WYSIPWYG

WYSIPWYG : acronyme de « what you see is probably what you get » (Ce que vous voyez est probablement ce que vous obtiendrez)

WYSIPWYG : est l’acronyme de la locution anglaise "what you see is probably what you get" (« Ce que vous voyez est probablement ce que vous obtiendrez »)

Se rapporte aux éditeurs HTML (et langages de balises) où l’interprétation du code et des tags de scripts et macros tente de montrer ce que le résultat final sera. Ce type de WYSIWYG est difficile à rendre lors de l'édition, de sorte que l'utilisateur ne peut que deviner le résultat. Les meilleurs éditeurs HTML utilisaient directement, mais sous licence payante qui se retrouvait dans le prix de l’éditeur HTML, un véritable moteur de rendu utilisé dans les navigateurs Web. Opera, depuis sa création en 1994, développait son propre moteur de rendu (Elektra jusqu'en 2003 puis Presto à partir du 28.01.2003) et son propre moteur d'interprétation JavaScript (Carakan). Des licences du moteur de rendu Presto sont vendues à d'autres utilisateurs comme les deux plus grands outils de développement Web pour leurs fonctions WYSIWYG : Adobe Golive CS2 et suivants et Adobe Dreamweaver (jusqu'à la version 13.1 du 27.08.2013 ou Dreamwaver abandonne Presto pour WebKit et le moteur d'interprétation JavaScript V8).

WYSIPWYG -
WYSIPWYG - WYSIPWYG