Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

cr  10.01.2013      r+  01.06.2024      r-  01.06.2024      Pierre Pinard.         (Alertes et avis de sécurité au jour le jour)

La « Base de Registre » de Windows (abrégé en « BdR ») est plutôt appelée « Registre Windows » (Microsoft utilise cette nouvelle terminologie depuis 1998).

Il s'agit d'un ensemble de 7 fichiers, appelés « ruches », utilisés en une base de données hiérarchisée et contenant tous les paramètres de Windows, des utilisateurs, des utilisations, des applications, etc. C'est le cœur de Windows.

Initialement, le premier usage de cette base de données était limité à l’association entre le suffixe d’un nom de fichier (l’extension de fichier - types de fichiers) et l’application associée, le tout sous le nom de « Base de données de registration » (« Registration database »).

En 1993, lors de la publication de la première version de Windows NT, ce sont des clés hiérarchisées qui sont utilisées pour centraliser et unifier les mécanismes opérationnels de Windows. La base de données est désormais constituée de 7 fichiers qualifiés de « ruches » (« hives »).

Avec la sortie de « Windows 95 », en 1995, la « Base de données de registration » (« Registration database ») prend le nom de « Base de Registre » (« Registry Database »)

À partir de 1998, le nom de « Registre Windows » est utilisé et c’est toujours le cas en 2024.

Il y a 7 classes de clés disposées dans 7 fichiers qui constituent le « Registre Windows ». Ces fichiers se nomment, en tenant compte de l’usage des clés qu’ils comportent :

  • HKEY_LOCAL_MACHINE (ou HKLM).
  • HKEY_CURRENT_CONFIG (ou HKCC).
  • HKEY_CLASSES_ROOT (ou HKCR).
  • HKEY_CURRENT_USER (ou HKCU).
  • HKEY_USERS (ou HKU).
  • HKEY_PERFORMANCE_DATA (seulement sous Windows NT).
  • HKEY_DYN_DATA (seulement sous Windows 9x).

Voir Registre Windows