Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

DST - Direction de la Surveillance du Territoire

DST - Direction de la Surveillance du Territoire

25.06.2021 - Révision 25.06.2021 - Révision mineure 20.05.2022. Auteur : Pierre Pinard.

L'acronyme DST est utilisé pour : Direction de la Surveillance du Territoire

La Direction de la Surveillance du Territoire (DST) était un service de renseignements du ministère de l'Intérieur français, au sein de la direction générale de la Police nationale, chargée historiquement du contre-espionnage en France.

Cette dernière compétence n'était plus la seule qui était confiée à la DST. Depuis la disparition du bloc soviétique, s'y ajoutaient :

  1. La lutte antiterroriste.

  2. La lutte contre la prolifération (matériel sensible ou militaire).

  3. La protection du patrimoine économique et scientifique français.

Cette dernière spécialité relève de l'intelligence économique. Elle était membre de la communauté française de renseignement. Elle constituait sans doute la structure la moins visible et l'une des plus discrètes de la police nationale.

La mission de contre-espionnage civil et militaire qui lui était dévolue ne concerne pas le grand public et requiert une confidentialité particulière. L'identité des personnels ainsi que la nature des opérations auxquelles ils participaient relèvent du Secret-Défense et Confidentiel-Défense.

Le 1er juillet 2008, la DST a fusionné avec la Direction Centrale des Renseignements Généraux au sein d'une nouvelle direction qui a pris le nom de Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI) puis de Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) en 2014.

DST - Direction de la Surveillance du Territoire)

# # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #