Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

cr  23.08.2020      r+  23.08.2020      r-  08.05.2024      Pierre Pinard.         (Alertes et avis de sécurité au jour le jour)

MS-DOS (acronyme de Microsoft Disk Operating System), ou Microsoft DOS sont des systèmes d'exploitation pour ordinateurs personnels basés sur la famille des processeurs x86 (création initiale en 1978) principalement développés par Microsoft. Collectivement, MS-DOS, son appellation sous la marque IBM PC DOS chez IBM et quelques systèmes d'exploitation tentant d'être compatibles avec MS-DOS sont parfois appelés « DOS » (acronyme générique des systèmes d'exploitation « Disk Operating System »). MS-DOS était le principal système d'exploitation pour les compatibles IBM PC dans les années 1980.

MS-DOS 1ère version proposée remonte au 12 août 1981 et, le même jour, IBM lance ses PC avec MS-DOS renommé PC DOS 1.0. Bien que MS-DOS et PC DOS aient été initialement développés en parallèle par Microsoft et IBM, les deux produits ont ensuite divergé, après douze ans, en 1993, avec des différences reconnaissables de compatibilité, de syntaxe et de capacités.

Une polémique laisse entendre que MS-DOS proviendrait d’une forme de piratage, par Bill Gates (fondateur de Microsoft) de CP/M, ce qui est infirmé dans https://spectrum.ieee.org/did-bill-gates-steal-the-heart-of-dos.

MS-DOS a ensuite été progressivement remplacé par des systèmes d'exploitation offrant une interface utilisateur graphique (GUI), dans les différentes générations du système d'exploitation graphique « Microsoft Windows », depuis sa version 1.0 du 20 novembre 1985.

Une autre polémique laisse entendre que Bill Gates, qui s’était fait prêter quelques Apple par Steve Jobs, se serait largement inspiré de leur système d’exploitation pour fonder Microsoft Windows.

À partir de 1988 avec DR-DOS, plusieurs produits concurrents ont été lancés pour la plate-forme x86, et MS-DOS est passé par huit versions, jusqu'à ce que le développement cesse (version 8.0 du 14 septembre 2000 et fin du support le 31 décembre 2001).

Initialement, MS-DOS était destiné aux processeurs Intel 8086 fonctionnant sur du matériel informatique utilisant des disquettes de 160 K/O pour stocker et accéder non seulement au système d'exploitation, mais également aux logiciels d'application et aux données utilisateur. Les versions progressives ont fourni la prise en charge d'autres supports de stockage de masse dans des tailles et des formats toujours plus grands, ainsi qu'une prise en charge de fonctionnalités supplémentaires pour les processeurs plus récents et les architectures informatiques en évolution rapide.

En fin de compte, MS-DOS était le produit clé du développement de Microsoft qui passe d'une société de langage de programmation à une société de développement de logiciels diversifiée. Cette évolution apporte à l'entreprise de gros revenus et des ressources marketing remarquables.

MS-DOS était également le système d'exploitation de base sous-jacent sur lequel les premières versions de Windows fonctionnaient en tant qu'interface graphique.