Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Carte bancaire - Opposition abusive

L'opposition abusive à l'utilisation d'une carte bancaire est une escroquerie pratiquée par son porteur légitime qui fait une déclaration mensongère (vol, etc.) à sa banque ou au réseau émetteur de son moyen de paiement afin de se faire rembourser un achat régulièrement effectué.

01.04.2012 - Révision 21.08.2020 - Révision mineure 13.05.2022. Auteur : Pierre Pinard.

L'opposition abusive à l'utilisation d'une carte bancaire est une escroquerie pratiquée par le porteur légitime d'une carte, qui fait une déclaration mensongère (vol, etc. ...) à sa banque ou au réseau émetteur de son moyen de paiement (le réseau de sa carte bancaire), afin de se faire rembourser par sa banque un achat régulièrement effectué et payé.

Civilement parlant, il s'agit d'un mensonge, mais juridiquement parlant, c'est une fraude à la carte bancaire, une escroquerie.



Article 313-1 du Code pénal

Partie législative
   Livre III : Des crimes et délits contre les biens
      Titre Ier : Des appropriations frauduleuses.
         Chapitre III : De l'escroquerie et des infractions voisines.
            Section 1 : De l'escroquerie.

« L'escroquerie est le fait, soit par l'usage d'un faux nom ou d'une fausse qualité, soit par l'abus d'une qualité vraie, soit par l'emploi de manoeuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d'un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge. »

« L'escroquerie est punie de cinq ans d'emprisonnement et de 375 000 euros d'amende. »

Code pénal - Article 313-1

# # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #