Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Wi-Fi : Wireless Fidelity - réseau sans fil

Wi-Fi (Wireless Fidelity) est le nom commercial du protocole réseau IEEE 802.11. Il fait partie de la famille des technologies Ethernet sans fil aussi appelées Wireless LAN (Wireless Local Area Network) ou Radio LAN.

01.01.2012 - Révision 21.08.2020 - Révision mineure 19.05.2022. Auteur : Pierre Pinard.

Wi-Fi (Wireless Fidelity) est le nom commercial du protocole réseau IEEE 802.11. Il fait partie de la famille des technologies Ethernet sans fil aussi appelées Wireless LAN (Wireless Local Area Network) ou Radio LAN. Wi-Fi est masculin en français, mais féminin en français québéquois - les deux formes sont tolérées.

Le Wi-Fi permet d'obtenir un très haut débit dans la bande de fréquences de 2,4 Gigahertz (GHz) :

  • Jusqu'à 54 Mbits/s théoriques

  • Jusqu'à 8 Mbits/s opérationnels, selon la qualité de la ligne, répartis entre les utilisateurs

Le principal attrait du Wi-Fi est de supprimer le câblage.

Le Wi-Fi peut être choisi lorsque le temps d'utilisation du réseau est relativement faible et rend disproportionné l'investissement dans le câblage du local.

Le Wi-Fi peut être choisi lorsque le coût d'installation ou d'exploitation d'un réseau câblé est disproportionné.

Bien que le Wi-Fi donne l'impression d'être la technologie préférentielle pour un réseau domestique, la liaison entre le modem / box et l'appareil doit, préférentiellement, être faite par câble, ce qui se fait, depuis 1992, en « Ethernet 100BASE-T » (« 100 base T » - « Fast Ethernet ») soit à 100 Mb/s.

  • Le Wi-Fi 802.11g transmet, en théorie, à 54 Mb/s (en pratique, seulement 30 Mb/s).

  • Le Wi-Fi 802.11b transmet, en théorie, à 11 Mb/s (en pratique, seulement 6 Mb/s).

  • Le Wi-Fi se dégrade rapidement avec la distance et les obstacles.

  • Le Wi-Fi permet votre géolocalisation, il est donc nécessaire de bloquer le Wi-Fi afin de bloquer cette intolérable atteinte à la vie privée qui permet à n'importe qui de suivre, noter et conserver indéfiniment nos moindres faits et gestes et nos moindres déplacements. Ils sont des milliers à nous espionner, Google, informateur de la NSA, étant le premier.

  • Le Wi-Fi peut poser un problème de confidentialité des données, car la transmission des données par ondes radio, si elle n'est pas sécurisée (bornes publiques sans sécurité, modem sans activation de la sécurité WPA - Wi-Fi Protected Access/WPA2, etc.), permet à n'importe qui dans l'entourage de les intercepter. Google par exemple, dans le cadre de son Google Street View, « …collecte également des données explosives …/… le contenu des communications Internet, des e-mails, des textes de messages, des mots de passe, des historiques d'usage de l'Internet, et d'autres données personnelles hautement sensibles. »

  • Le Wi-Fi est la cible de nombreuses formes d'attaques et d'écoutes dans le voisinage, tandis que le câblage d'un domicile reste inaudible sans intervention physique sur l'installation.

  • Le Wi-Fi est suspecté, avec d'autres technologies radiofréquences et champs électromagnétiques, de risques pour la santé publique (risques cancérogènes...), toutefois, ces suspicions ne sont toujours pas confirmées et des organisations comme :

    ...affirment que les émissions d'énergies radiofréquences des appareils Wi-Fi ne sont pas dangereuses.

    D'autres travaux affirment le contraire, comme :

# # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #