Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Liens réciproques - Réciprocité

Les liens réciproques sont une forme minimaliste (et de moins en moins admise) de SEO (search engine optimization), très proche du Link Farming (fermes de liens). Un webmaster en invite un autre à pointer vers son site et, en échange, il en fait de même.

01.01.2012 - Révision 21.08.2020 - Révision mineure 13.05.2022. Auteur : Pierre Pinard.

Les liens réciproques sont une forme minimaliste (et de moins en moins admise) de SEO (search engine optimization), très proche du link farming (fermes de liens). Un webmaster en invite un autre à pointer vers son site et, en échange, il en fait de même.

L'intérêt pour ce type de liens croisés diminuant dans les moteurs de recherche qui les détectent, une technique de remplacement à 3 voies tente de les remplacer : le site A pointe vers B qui pointe vers C qui pointe vers A.

Les liens réciproques sont plus délicats à détecter et contrôler par les moteurs de recherche, car les sites peuvent, en toute légitimité et innocence, avoir une page (ou des pages) pointant vers des listes de « sites amis », « sites de confiance », « sites traitant du même sujet », « sites apparentés », etc. C'est lorsque cette page est manifestement la même sur tous les sites qui se pointent les uns les autres, tandis que les auteurs/opérateurs des sites n'ont, à priori, rien à voir entre eux, que les moteurs de recherche commencent à tiquer et à sévir (déréférencer ces sites ou les envoyer dans les calendes grecques de leurs résultats de recherches).

Un même webmaster qui a plusieurs sites (pas trop nombreux, tout de même) peut parfaitement avoir une page listant ses propres sites et reproduire cette page sur tous ses sites, sans être pénalisé dans son référencement.

Lorsque des sites de même nature s'échangent des liens, on parle alors de liens mutuels (une réciprocité au sein d'un même sujet).

D'une manière comme d'une autre, les liens mutuels et les liens réciproques n'ont quasiment aucun effet sur le positionnement des sites. Si un lien entrant peut être assimilé à un vote positif pour votre site, un lien sortant vers un site de même nature peut être considéré comme un vote négatif pour votre site. Bénéfice : zéro !

Quant aux liens réciproques, les moteurs regardent de manière circonspecte des liens sortants de votre site vers des sites qui n'ont rien à voir avec les sujets que vous traitez et regardent également de manière suspicieuse les liens entrants vers votre site en provenance de sites qui n'ont rien à voir avec les sujets que vous traitez. Le risque est de baisser dans le référencement.

Enfin, il y a les paramètres (attributs), dans les liens HTML, qui ordonnent aux moteurs de recherche de ne pas prendre en compte un lien sortant, de ne pas augmenter, en termes de SEO, la popularité du site cible (clauses « rel="nofollow" » et/ou « rel="noreferrer" » et/ou « rel=" noopener " » qui peuvent être écrites ensemble, en une seule clause : « rel="nofollow noopener noreferrer" »).

Voir Ferme de liens - Link Farm (technique de SEO)

# # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #