Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

GPGPU - calcul général unités de traitement graphique

GPGPU - calcul général unités de traitement graphique. Utiliser les possibilités de calculs parallèles des GPU, voire utiliser plusieurs cartes vidéo ou plusieurs GPU dans un même ordinateur.

13.05.2021 - Révision 13.05.2021 - Révision mineure 04.06.2021. Auteur : Pierre Pinard.

Le « calcul général sur les unités de traitement graphique » (GPGPU, parfois GPGP) est l'utilisation d'une unité de traitement graphique (processeur graphique, GPU Graphics Processing Unit), qui ne gère généralement que le calcul infographique, pour accélérer considérablement les calculs traditionnels (non graphiques, effectués par le CPU) en utilisant les possibilités de calculs parallèles des GPU, voire en utilisant plusieurs cartes vidéo ou plusieurs GPU dans un même ordinateur.

Essentiellement, un pipeline GPGPU est une sorte de traitement parallèle entre un ou plusieurs GPU et CPU qui analyse les données comme si elles étaient sous forme d'image ou sous une autre forme graphique. Alors que les GPU fonctionnent à des fréquences plus basses que les CPU, ils ont plusieurs cœurs, comme les CPU, mais totalement optimisés avec des jeux d'instructions ultra rapides. Ainsi, les GPU peuvent traiter beaucoup plus d'images et de données graphiques par seconde qu'un processeur traditionnel. La migration des données sous forme graphique (conversion des données traditionnelles en données graphiques), puis l'utilisation du GPU pour les analyser/calculer, peuvent créer une accélération importante de la vitesse de calcul.

Les pipelines GPGPU ont été développés au début du 21e siècle pour le traitement graphique (par exemple, pour de meilleurs shaders). On a constaté que ces pipelines répondaient bien aux besoins de calcul scientifique et ont depuis été développés dans cette direction.

On peut voir des installations matérielles de multiples GPUs ou de multiples cartes GPU pour les calculs d'attaques en « force brute » ou pour les générations de Bitcoins.

Toutefois, le temps de tentative de conversion d'une opération relevant du CPU en opération relevant du GPU, si elle n'aboutit à rien, ralenti globalement l'ordinateur. C'est le cas, par exemple, avec NVIDIA Container qui s'installe dans tous les ordinateurs, surtout tous ceux, largement majoritaires, où il ne sert strictement à rien, et communique avec les serveurs NVIDIA. Désactivez et fermez les services NVIDIA Container.

GPGPU -


Outils d'investigations


# Ailleurs sur le Web #

  1. #GPGPU#