Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Disque dur - flottement des têtes

Disque dur - flottement des têtes

Les têtes de lecture ne frottent pas sur la surface des disques, comme sur les bandes magnétiques, sinon elles brûleraient instantanément, les disques tournant entre 5400 et 15 000 tours / minute. Elles flottent à quelques microns de cette surface par le coussin d'air créé par la vitesse de rotation, d'où la sensibilité à la pression atmosphérique et aux micro-chocs. Le coussin d'air, entretenu par la vitesse de rotation des plateaux du disque et la géométrie des têtes de lecture, chasse les têtes qui sont maintenues, sans aucun mécanisme, à une distance de 10 nanomètres de la surface du disque (10 billionièmes de mètre) - mesure en 2006 - cette distance ne cesse de diminuer. À l'arrêt, les têtes ne flottent plus et, avant l'arrêt, les têtes sont rangées au-dessus d'une zone dite de « parking » (ne comportant aucune donnée) ou au-dessus du vide, au-delà des plateaux.

On comprend donc qu'en fonctionnement, un disque dur ne doit supporter aucun choc et que, d'autre part, aucune imperfection ni aucune poussière ou trace de doigt n'est tolérable.

Voir les articles :

Disque dur - flottement des têtes -
Disque dur - flottement des têtes - Disque dur - flottement des têtes