Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Alexa : outil d'Audience

Alexa : outil de Audience pour webmasters. Centre d'intérêt, audience – données américaines uniquement. Exploration de contenu - données en anglais uniquement.

20.01.2023 : Pierre Pinard.

Le service ALEXA cesse totalement et définitivement son activité, et ferme son site WEB, le 1er mai 2022. Il avait été créé le 17 juillet 1996 et aura existé 25 ans.

Accès au service Audience Alexa - alexa.com


Intérêt du service de SEO et Webmastering pour les WebmastersAlexa (alexa.com) Intérêt de ce service de SEO et Webmastering

Ce service n'existe plus

# Alexa (alexa.com) - Créé le 17 juillet 1996 et fermé définitivement le 1er mai 2022.


Mesures d'audience

Alexa - Webmasters tools


Alexa Internet, inc. est une société américaine d'analyse de trafic Web basée à San Francisco. C'est une filiale à 100 % d'Amazon.

Alexa a été fondée en tant qu'entreprise indépendante en 1996 et acquise par Amazon en 1999 pour 250 millions de dollars en actions.

Alexa fournit des données de trafic Web, des classements mondiaux et d'autres informations. Alexa estime le trafic des sites Web sur la base d'un échantillon de millions d'internautes ayant installé des extensions Alexa dans leurs navigateurs Web, dont une barre d’outils, ainsi que de sites Web dont les webmasters ont choisi d'installer un script de tracking d’Alexa.


Citation d'Alexa :



Chez Alexa, nous nous concentrons exclusivement sur la fourniture des outils d'analyse les plus riches et les plus significatifs pour nos clients. Notre obsession est de responsabiliser les clients grâce à des informations convaincantes et exploitables qui génèrent des résultats mesurables pour leur entreprise. Chez Alexa, nous croyons fermement à la substance plutôt qu'au style, ce qui signifie que vous pouvez compter sur l'obtention des informations exactes dont vous avez besoin sans avoir à parcourir du contenu superflu pour obtenir les informations dont vous avez besoin dès maintenant.

Fondée en 1996, Alexa est un pionnier mondial dans le monde de l'analyse analytique. Notre vaste expérience signifie que nous avons surmonté tous les pièges et trébuché sur toutes les mines terrestres, et au fil du temps, nous avons développé le service d'analyse Web le plus robuste et le plus précis de tous les fournisseurs.

Nos données

Les estimations de trafic d'Alexa sont basées sur les données de notre panel de trafic mondial, qui est un échantillon de millions d'internautes utilisant l'une des nombreuses extensions de navigateur différentes. De plus, nous recueillons une grande partie de nos données de trafic auprès de sources directes sous la forme de sites qui ont choisi d'installer le script Alexa sur leur site et de certifier leurs métriques. Cependant, les propriétaires de sites peuvent toujours choisir de garder leurs métriques certifiées privées.

Notre classement mondial du trafic est une mesure de la performance d'un site Web par rapport à tous les autres sites Web au cours des 3 derniers mois. Le classement est calculé à l'aide d'une méthodologie exclusive qui combine la moyenne estimée de visiteurs uniques quotidiens d'un site et son nombre estimé de pages vues au cours des 3 derniers mois. Nous fournissons un classement similaire par pays, qui est une mesure du classement d'un site Web dans un pays particulier par rapport à d'autres sites au cours du mois dernier.

Opérations et historique

1996-1999

Alexa Internet a été fondée en avril 1996 par Brewster Kahle et Bruce Gilliat. Le nom de l'entreprise a été choisi en hommage à la Bibliothèque d'Alexandrie d'Égypte ptolémaïque, établissant un parallèle entre le plus grand référentiel de connaissances du monde antique et le potentiel d'Internet à devenir une réserve de connaissances similaire. Alexa proposait initialement une barre d’outils qui donnait aux internautes des suggestions sur les prochaines étapes, en fonction des modèles de trafic de sa communauté d'utilisateurs. La société a également fourni un contexte pour chaque site visité :

  • À qui il était enregistré.

  • Combien de pages il avait.

  • Combien d'autres sites pointaient vers lui.

  • À quelle fréquence il était mis à jour.

Les opérations d'Alexa se sont développées pour inclure l'archivage des pages Web au fur et à mesure qu'elles sont « explorées » et examinées par un programme informatique automatisé (surnommé un « bot » ou « robot d'exploration »). Cette base de données a servi de base à la création de l'Internet Archive accessible via la Wayback Machine. En 1998, la société a fait don d'une copie des archives, d'une taille de deux téraoctets, à la Bibliothèque du Congrès. Alexa continue de fournir à l’Internet Archive des analyses Web. En 1999, alors que la société s'éloignait de sa vision initiale de fournir un moteur de recherche « intelligent », Alexa a été rachetée par Amazon.com pour environ 250 millions de dollars américains en actions Amazon.

2000-2009

Alexa a commencé un partenariat avec Google (moteur de recherche Google Search) au début de 2002, et avec l'annuaire Web DMOZ en janvier 2003. En décembre 2005, Alexa a ouvert son index de recherche étendu et ses fonctionnalités d'exploration Web à des programmes tiers via un ensemble complet de services Web et d'API. Ceux-ci pourraient être utilisés, par exemple, pour construire des moteurs de recherche verticaux qui pourraient fonctionner sur les serveurs d'Alexa ou ailleurs. En mai 2006, Google Search a été remplacé par Microsoft Windows Live Search (qui développera Bing le 1er janvier 2009) en tant que fournisseur de résultats de recherche. En décembre 2006, Amazon a publié Alexa Image Search. Construit en interne, il s'agissait de la première application majeure construite sur la plate-forme Web de l'entreprise. En mai 2007, Alexa a modifié son API pour limiter les comparaisons à trois sites Web, réduire la taille des graphiques intégrés dans Flash et ajouter des publicités BritePic intégrées obligatoires.

En avril 2007, la société a déposé une plainte, Alexa v. Hornbaker, pour arrêter la contrefaçon de marque par le service Statsaholic. Dans le procès, Alexa a allégué que Ron Hornbaker volait des graphiques de trafic à des fins lucratives et que le but principal de son site était d'afficher des graphiques générés par les serveurs d'Alexa. Hornbaker a supprimé le terme Alexa de son nom de service le 19 mars 2007. Le 27 novembre 2008, Amazon a annoncé qu'Alexa Web Search n'acceptait plus de nouveaux clients et que le service serait obsolète ou interrompu pour les clients existants le 26 janvier 2009. Par la suite, Alexa est devenue une entreprise purement analytique.

Le 31 mars 2009, Alexa a révélé une refonte majeure de son site Web. Le site repensé a fourni de nouvelles mesures de trafic Web, notamment le nombre moyen de pages vues par utilisateur individuel, le taux de rebond (le taux d'utilisateurs qui accèdent à une page Web puis la quittent) et le temps passé sur le site Web. Au cours des semaines suivantes, Alexa a ajouté d'autres fonctionnalités, notamment les données démographiques des visiteurs, les flux de clics (clickstream) et les statistiques de trafic de recherche Web.

2010–2020

Pendant cette période, Alexa a évolué avec son algorithme. La projection de statistiques et l'utilisation de leur technologie associée à un vaste réseau de sites Web certifiés leur permettent de garder une longueur d'avance sur les indicateurs de trafic des sites Web à travers le monde. De ce fait, de nombreux grands sites l'utilisent comme principale référence de popularité sur Internet.

Classement du trafic Alexa

Une mesure clé publiée par Alexa Internet Analytics est l'Alexa Traffic Rank, également simplement connu sous le nom d'Alexa Rank. Il est également appelé Global Rank par Alexa Internet et est conçu pour être une estimation de la popularité d'un site Web. En mai 2018, l'infobulle d'Alexa Internet pour le classement mondial indique que le classement est calculé à partir d'une combinaison de visiteurs quotidiens et de pages vues sur un site Web sur une période de 3 mois.

L'Alexa Traffic Rank peut être utilisé pour surveiller la tendance de popularité d'un site Web et comparer la popularité de différents sites Web.

Le classement du trafic était auparavant déterminé à partir des données recueillies auprès des utilisateurs qui avaient installé la barre d’outilsAlexa (créée en 1997) dans leur navigateur. À partir de 2020, Alexa n'utilise plus sa barre d’outils. Au lieu de cela, il utilise les données des utilisateurs qui ont installé l'une des nombreuses extensions de navigateur Web et des sites Web dans lesquels le script Alexa est installé dans leurs pages Web.

Tracking (surveillance des internautes)

Barre d'outils

Alexa classait les sites principalement sur la base du suivi d'un échantillon de trafic Internet : les utilisateurs de sa barre d’outils pour les navigateurs WebInternet Explorer, Firefox et Google Chrome. La barre d’outilsAlexa comprenait un bloqueur de fenêtres contextuelles (qui arrête les publicités indésirables), un champ de recherche, des liens vers Amazon.com et la page d'accueil Alexa, ainsi que le classement Alexa du site Web que l'utilisateur visite. Il permettait également à l'utilisateur d'évaluer le site Web et d'afficher des liens vers des sites Web externes pertinents. Début 2005, Alexa a déclaré qu'il y avait eu 10 millions de téléchargements de sa barre d’outils (ce qui ne signifie pas qu’il y avait autant d’utilisateurs, Alexa n'ayant pas fourni de statistiques sur son utilisation active). À l'origine, les pages Web n'étaient classées que parmi les utilisateurs qui avaient installé la barre d’outilsAlexa et leurs classements pouvaient être biaisés si un sous-groupe d'audience spécifique était réticent à participer au classement. Cela a provoqué des controverses sur la représentativité de la base d'utilisateurs d'Alexa par rapport au comportement Internet typique, en particulier pour les sites moins visités. En 2007, Michael Arrington a fourni des exemples de classements Alexa connus pour contredire les données du service d'analyse Web comScore, notamment le classement de YouTube devant Google.

Jusqu'en 2007, un plug-in fourni par un tiers pour le navigateur Firefox était la seule option pour les utilisateurs de Firefox après qu'Amazon ait abandonné sa barre d’outils A9. Le 16 juillet 2007, Alexa a publié une barre d’outils officielle pour Firefox appelée Sparky. Le 16 avril 2008, de nombreux utilisateurs ont signalé des changements drastiques dans leur classement Alexa. Alexa l'a confirmé plus tard dans la journée en annonçant qu'ils avaient publié un système de classement mis à jour, affirmant qu'ils prendraient désormais en compte davantage de sources de données "au-delà des utilisateurs de la barre d’outilsAlexa".

Extensions de navigateur

Alexa a remplacé sa barre d’outils par des extensions de navigateur. Depuis 2020, ces extensions sont disponibles pour les navigateurs Google Chrome et Firefox. L'extension de navigateur Alexa affiche le classement du trafic Alexa pour les sites Web, affiche les sites Web connexes, fournit des analyses de recherche et permet aux utilisateurs de visualiser rapidement les archives Internet via la Wayback Machine. Si très peu d'internautes installent l'une ou plusieurs de ces extensions, les mesures d'audience gratuites que fait Alexa sont bien plus que totalement fausses, elles sont imbéciles. Ainsi, en France, où le site Assiste met en garde contre le tracing et le profiling dès 2001, et a dénoncé la barre d’outils d'Alexa dès sa publication, il semble que personne n'utilise d'extension Alexa, mais quelques-uns le font au Maroc, donc Alexa considère que l'audience d'Assiste est marocaine uniquement.

Statistiques certifiées

En utilisant le service Alexa Pro, les propriétaires de sites Web peuvent s'inscrire à des « statistiques certifiées », ce qui permet à Alexa d'accéder plus facilement aux données de trafic d'un site Web. Les propriétaires de sites installent un code JavaScript dans chaque page de leur site Web qui, si les paramètres de sécurité et de confidentialité de l'utilisateur le permettent, exécute et envoie des données de trafic à Alexa, permettant à Alexa d'afficher ou de ne pas afficher, selon les préférences du propriétaire, des statistiques plus précises telles que pages vues totales et pages vues uniques.

Évaluations de la confidentialité

Depuis juillet 2020, Alexa a détaillé son avis de confidentialité dans le cadre de ses conditions d'utilisation du site Web (terms) et de son contrat de licence d'utilisateur final (CLUF).

Audience Alexa - A propos de Alexa
  • Le site utilise-t-il HTTPS (SSL, TLS) :
    Oui

  • Langue(s) du site :
    Anglais

  • Faut-il créer un compte :
    Oui (sauf pour la version gratuite dont les résultats d'analyses sont totalement imbéciles)

  • Page de présentation du service :
    Ici

  • Page des mentions légales du service :

  • Page des Conditions Générales d'Utilisation (CGU) :
    Ici

  • Page des End User Licence Agrement (EULA ou CLUF) :
    Ici

  • Page des clauses Vie privée (Vie privée) :
    Ici

  • Page des clauses de respect du RGPD (GDPR) :
    Aucune ou pas trouvée

  • Page d'explications sur leurs usages et gestions des cookies :

  • URL de contact privacy (vie privée) :
    Aucune ou pas trouvée

  • e-Mail de contact privacy (vie privée) :
    Aucun ou pas trouvé

  • URL de contact générique :
    Ici

  • e-Mail de contact générique :
    Aucun ou pas trouvé

  • Nom/raison sociale de l'auteur/opérateur du site :
    Amazon

  • Adresse postale :

  • Contact téléphonique :

Audience Alexa - Clauses et infos de/sur Alexa # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #