Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Investir dans les terres rares

Faut-il investir dans les terres rares - Escroquerie sur le Web - Une escroquerie sur le Web

24.09.2022 : Pierre Pinard.

Les « métaux rares » (« terres rares » ou « minéraux rares ») ne sont pas rares du tout et même assez répandus dans l'écorce terrestre, à l'égal de certains métaux très usuels. Ils sont plus diffus sur la surface du globe, plus difficiles et plus coûteux à extraire, que les métaux courrants, ce qui les classe, du point de vue de l'économie mondiale, parmi les métaux stratégiques.

Les « terres rares » sont :

  1. Cérium
  2. Dysprosium
  3. Erbium
  4. Europium
  5. Gadolinium
  6. Holmium
  7. Lanthane
  8. Lutécium
  9. Néodyme
  10. Praséodyme
  11. Prométhium
  12. Samarium
  13. scandium
  14. Terbium
  15. Thulium
  16. Ytterbium
  17. yttrium

Certaines « terres rares » existent en grande quantité dans le milieu naturel :

  • Le cérium 58Ce est le 26e ou 27e élément le plus abondant de la croûte terrestre (abondance similaire au cuivre).
  • Le néodyme Nd60Nd est plus abondant que le cobalt.
  • Le lutécium 71Lu (lanthanide non radioactif le moins abondant), est moins rare que l'argent.

La rareté de ces métaux est réelle à cause des conditions d'extractions. Toutefois, compte tenu de la pénurié apparente ou réelle, des recherches dans l'amélioration de l'extraction comme dans la découverte de gisements beaucoup plus riches et accessibles rendent tout investissement en ce domaine incontrolable et totalement imprévisible.

En plus, de nombreuses offres d'investissements par des opérateurs sans aucun scrupule sont pointées du doigt par l'AMF (Autorité des Marchés Financiers), la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) ou les brigades financières. L'explosion du nombre de plaintes déposées par des investisseurs spoliés rend les investissements dans les « métaux rares » (« terres rares » ou « minéraux rares ») particulièrement dangereux. Ne jamais investir dans quelque chose que l'on ne comprend pas. Dans ce type de très hauts risques, ne jamais investir plus que ce que l'on peu perdre.

l'Autorité des marchés financiers met en garde le public contre la société GLOBAL METAL BROKER

Publié le 23 septembre 2015 par l'AMF

l'Autorité des marchés financiers (AMF) met en garde le public au sujet des offres d'investissement de la société GLOBAL METAL BROKER sur le territoire français.

La société GLOBAL METAL BROKER propose aux investisseurs français, via le site https://www.globalmetal.fr, d'investir dans les terres rares et métaux précieux, en affirmant qu'il s'agit d'un investissement à forte rentabilité.

En raison de l'incertitude quant à la nature de l'activité exercée par GLOBAL METAL BROKER mais également du caractère déséquilibré des communications et de l'absence de mention des risques, l'AMF recommande aux investisseurs de ne pas donner suite aux sollicitations de cette société, et de ne pas les relayer auprès de tiers, sous quelque forme que ce soit.

d'une manière générale, l'AMF invite les épargnants à appliquer des règles de vigilance avant tout investissement :

  • Aucun discours commercial ne doit vous faire oublier qu'il n'existe pas de rendement élevé sans risque élevé. Tout produit affichant un rendement supérieur au taux monétaire (l'épargnant pourra aussi se référer au taux du livret A) comporte a priori un risque sensible
  • Les informations communiquées par votre intermédiaire doivent être claires et compréhensibles. l'adage « n'investissez que dans ce que vous comprenez » vous évitera bien des déconvenues
  • Obtenez un maximum d'informations sur les intermédiaires qui vous proposent le produit (habilitation / agrément, identité sociale, siège social, etc.) ;
  • Posez-vous la question de savoir comment, et par qui, est réalisée la valorisation (prix d'achat ou de vente) du produit proposé.

Enfin, compte tenu de leurs caractéristiques intrinsèques, certains investissements présentent un risque élevé d'absence de liquidité à la revente du produit. Il est donc impératif de se renseigner précisément sur les règles ou mécanismes mis en place qui permettent la revente du produit.

l'AMF rappelle que son site est accessible au lien suivant https://www.amf-france.org et invite les épargnants, en cas de question, à contacter l'équipe d'AMF Epargne info service au 01 53 45 62 00 du lundi au vendredi de 9h à 17h.

A propos de l'AMF
Autorité publique indépendante, l'AMF est chargée de veiller à la protection de l'épargne investie en produits financiers, à l'information des investisseurs et au bon fonctionnement des marchés. Visitez notre site https://www.amf-france.org

# # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # # #

Dossier (collection) : Escroqueries, Arnaques et Fraudes sur le Web

Arnaques - Principes et techniques
Phishing (ou Hameçonnage)
SMiShing
Ingénierie sociale
Spam
Demandes de rançon - Ransomwares
Demandes de rançon - Cryptowares
Peurs et ventes forcées - Scarewares

Signaler ou porter plainte
Signaler ou porter plainte : où, comment, auprès de qui...

Arnaques durables dans le temps - Arnaqueurs
1&1 (1and1 - 1et1)

Arnaques, escroqueries, extorsions, fraudes
Liste des types d'arnaques
Arnaque à l'appel en absence
Arnaque à la culpabilité : infractions sexuelles
Arnaque au président
Arnaque aux faux techniciens Microsoft (1)
Arnaque aux faux techniciens Microsoft (2)
Arnaques à la location aux étudiants
Chaîne pyramidale
Escroquerie à l'achat par chèque plus élevé que prévu
Escroquerie à l'assistance aux victimes d'escroqueries
Escroquerie à l'héritage
Escroquerie à l'offre d'une tâche ponctuelle
Escroquerie à la fausse épargne qui vous ruine
Escroquerie à la fausse loterie
Escroquerie à la fausse offre d'emploi - type 1
Escroquerie à la fausse offre d'emploi - type 2
Escroquerie à la fausse offre d'emploi - type 3
Escroquerie à la fausse offre d'emploi - type 4
Escroquerie à la fausse qualité
Escroquerie à la ramastique
Escroquerie à la romance amoureuse
Escroquerie à la vente à prix dérisoire, ou à l'offre gratuite
Escroquerie à la vente d'œuvres d'art
Escroquerie à la vente d'un bien virtuel
Escroquerie au blanchiment d'argent sale
Escroquerie au colis en attente
Escroquerie au gain à un concours ou un jeu
Escroquerie au RSI - Régime Social des Indépendants
Escroquerie aux faux investisseurs
Escroquerie aux frais à la fausse vente
Escroquerie aux prêts entre particuliers
Escroquerie par « Phishing » (ou « Hameçonnage »)
Escroqueries aux faux papiers
Fraude 419
Fraude à l'utilisation de numéros de carte de paiement
Fraude sur la commission escomptée
La prisonnière espagnole
Lettres de Jérusalem

Arnaque ponctuelle
A l'origine - Philippe Berre - Réouverture A61bis


Dossier (collection) : Le Droit et la Plainte

Où, quand, comment porter plainte

Risque juridique de complicité de l'Internaute
Signaler (à la PHAROS)
Porter plainte (où, comment, pour quoi...)
Escroquerie - Définition du délit d'escrquerie
Info escroquerie - 0811 02 02 17
La PHAROS - Exemple de signalement
Le Befti

Porter plainte lorsque vous êtes victime de :

Phishing
Forex
Robots de trading
Fraude 419 (par e-mail, fax, courrier postal, téléphone...)
Ingénierie sociale
Escroquerie à la fausse loterie Microsoft
Chaîne pyramidale
Chaine d'argent
Ventes pyramidales
Boule de neige
Pyramide de Ponzi
Vente multiniveau
CPM - Commercialisation à paliers multiples
CPM - ou « Multi-Level Marketing »
CPM - ou « MLM »
Jeu de l'avion
Cercles de dons
Rondes d'abondance
Roues d'abandance
Karus
Spam « MMF »
Spam « Make Money Fast »
Faux héritages
Fausses transactions commerciales
Utilisation frauduleuse de moyens de paiement
Escroqueries financières diverses

Les textes protégeant la vie privée et les données à caractère personnel

Droit - Charte sur la Publicité Ciblée et la Protection des internautes
Droit - Code Civil - Code des Postes et Telecommunications - Secret de la correspondance
Droit - Loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés
Droit - Directive européenne n°95/46/CE du 24 octobre 1995 (Texte fondateur)