Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Brouteur

Les « brouteurs » sont les pratiquants des escroqueries à la Nigerienne (Fraude 419).

L’origine du terme « Brouteur », qui désigne les pratiquants des escroqueries sur le Web appelées, globalement, « Fraude 419 », serait à chercher dans un des dialectes de la Côte d’Ivoire.

Le terme (français) de « Brouteur » (le français est la langue officielle en Côte d’Ivoire) serait la francisation d’un terme signifiant « pain » en bambara.

Le bambara est une langue véhiculaire (servant de moyen de communication entre populations de langues ou dialectes différents) en Côte-d'Ivoire et au Burkina Faso, parlée par trois à quatre millions de personnes au Burkina Faso et cinq à sept millions de personnes en Côte-d'Ivoire. Le bambara est la langue nationale du Mali. Il permet à ceux qui parlent les langues dioula, malinké, mandinka et autres dialectes de communiquer entre eux.

« Pain » se dit « N’Bourou » en bambara (dialecte wolof, parfois écrit ouolof) et serait à l’origine de l’usage du terme de « brouteurs » pour désigner les escrocs à la « Fraude 419 » sur le Web.

Voir « Petit dictionnaire Français-Bambara Bambara-Français », page 89
https://archive.org/stream/petitdictionnair00travuoft#page/88/mode/2up

Les « Fraude 419 » sont le pain quotidien des « brouteurs ». Ils ne font que cela et ne savent rien faire d’autre.

Ensuite, ils s'exhibent dans leurs boîtes de nuit, en costumes invraisemblables mais très chers, jetant des billets de banque au public, car le paraître est chose importante pour eux.

Il y a aussi les « brouteurs réfugiés » qui arrivent par billet d’avion payé par un amoureux/une amoureuse (un pigeon qualifié (appelé) « mugu ») qui ne verra jamais son « brouteur ». Lui, sera arrivé par un moyen beaucoup plus sûr que les boat people (qui coulent tout le temps), et beaucoup moins cher qu’un passeur (tout frais payés !).

Brouteur -
Brouteur

De très nombreuses escroqueries, arnaques et fraudes, sur le Web, ne relèvent pas des Fraudes 419 mais s'en rapprochent par les mécanismes mis en place. Il s'agit de soutirer de l'argent à une victime, en arguant de tout et n’importe quoi, car il y a toujours au moins un point faible chez tout le monde et il y a toujours d’innombrables personnes en état de faiblesse. Il suffit de trouver le point faible et d’appuyer dessus pour que l’escroquerie s’allume.

Toutes ces arnaques abusent de la crédulité des victimes par usage de techniques de persuasion relevant de l'Ingénierie sociale.

Il faut appâter la victime avec un baratin quelconque, faisant participer la future victime à une histoire romanesque où il est question de tragédies bouleversantes, ou de sauvetages héroïques, ou d’aventures, etc. ... Il est toujours question de récompenses, de promesses de gains à faire pâlir un roi ou rêver un adolescent à la recherche de trois francs six sous pour acheter le dernier jeu vidéo à la mode. Oh ! Il y a bien quelques menus frais à avancer, mais qu’importe puisqu’on y croit. On a besoin d’y croire !

Il doit être possible d’extorquer le prix d’une balade en fusée à des crédules pour leur prouver que la terre est plate et que prétendre le contraire n’est qu’un complot mondial !

Brouteur - Variantes aux fraudes 419 sur le Web

Outils d'investigations pour chercheurs