Alertes de sécurité en cours Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

Vitesse des navigateurs

Dernière mise à jour : 2017-04-28T00:00 - 28.04.2017
03.01.2014 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Mise à jour

Vitesse des navigateurs

Vitesse des navigateursVitesse des navigateursVitesse des navigateurs

Il existe des montagnes de calculs statistiques sur les vitesses des navigateurs. On vous assène que Google Chrome a exécuté un script Javascript en 1 milliardième de seconde alors que Firefox a été beaucoup plus lent avec 1,1 milliardième de seconde !

Après avoir, durant des mois, balancé de tels inepties dans tous les journaux, sur des placards en 3 mètres * 4 mètres dans les couloirs du métro, après avoir astucieusement alimenté des buzz à droite et à gauche, etc. ... il s'est forgé l'idée que Google Chrome était plus rapide que tous les autres !

Mais... vous réfléchissez un peu ? Même si une page Web était faite, à 100%, d'un immense et unique Javascript, 0,1 milliardième de seconde d'écart, vous le sentez passer ? Or il se trouve qu'une page Web, c'est 99% d'autres choses que du Javascript. On est donc dans le mensonge et la manipulation (encore de l'ingénierie sociale).

La vitesse des navigateurs, ce n'est pas, non plus, la vitesse du seul " moteur de rendu ", vitesse qui est totalement dépendante de notre ordinateur. La vitesse d'un navigateur, c'est un tout et c'est la vitesse du tout qui nous importe. Or, l'élément de très loin le plus important dans cette vitesse, est la capacité du navigateur à charger la page. La vitesse avec laquelle notre ordinateur interprètera le code chargé est complètement marginale par rapport à la vitesse avec laquelle ce code arrive. Si cette vitesse est dépendante de la bande passante de la connexion internet, on s'aperçoit que les navigateurs sont plus ou moins astucieux et intelligents et, qu'en moyenne, et sur un vaste parc de machines et de bandes passantes, certains navigateurs s'en sortent beaucoup mieux que d'autres. Or, ce temps est mille fois plus important (en compte en secondes) que le temps de calcul d'un script, qui s'établi en milliardièmes de seconde.

Alors, en supposant que les chiffres ne soient pas manipulés (truqués), ce qui semble difficile compte tenu de la concurrence dans les outils statistiques, laissons parler les chiffres que Google lui-même nous fourni !

Google Chrome - Le surfeur de plomb
Google Chrome - Le surfeur de plomb - Probablement le plus mauvais navigateur qui soit, mais le premier espion

Non ! Google Chrome n'est pas le plus rapide !Non ! Google Chrome n'est pas le plus rapide !Non ! Google Chrome n'est pas le plus rapide !

La vitesse de Google Chrome est avancée à grand coup de comparatifs de la vitesse d'exécution d'une boucle en JavaScript ou du rendu de telle séquence de balises. On se bat à coups de nanosecondes, sur des opérations totalement marginales dans une page Web, alors que le travail d'un navigateur est un tout, y compris d'aller chercher et rapatrier toutes les ressources nécessaires à l'élaboration de la page..., de mettre en page du texte, des images, des tableaux etc. ... Sur une page Web de plusieurs centaines à plusieurs milliers de lignes de code, les scripts ne représentent quasiment rien.

Observons simplement les statistiques, établies par Google lui-même (Google Analytics), en ce qui concerne quelque chose de beaucoup plus critique pour l'internaute que la vitesse marginale d'exécution d'un script : la vitesse de chargement moyen de la page totale. Ce temps est le plus long dans le temps global entre le moment où l'internaute clique sur un lien et le moment où la page a terminé de s'afficher. C'est ce temps de chargement (ainsi qu'une astuce qui consiste à déplacer l'exécution des scripts en fin de chargement de la page) qui modifie substantiellement la perception qu'à l'internaute de la vitesse du navigateur, le seul critère significatif pour l'Internaute. Mesuré sur des dizaines de milliers de pages, sur plusieurs semaines, ces chiffres sont significatifs.

Firefox (et le code " Mozilla ", qui identifie également des versions de Firefox dans les identifiants des navigateurs), est le plus rapide.

Vitesses comparées des navigateurs - Octobre 2013
Vitesses comparées des navigateurs - Octobre 2013


Il est inutile de commenter ces mesures : Firefox est le plus rapide et donne bien l'impression (la perception) d'être le plus rapide.

La mesure suivante porte sur 221.000 pages affichées par 109.000 visiteurs différents avec leurs diverses machines, leurs divers fournisseurs d'accès etc. ...

Il n'y a que le résultat qui compte. Firefox est le plus rapide !

Vitesse comparée des navigateurs - mai 2013 : Firefox est le plus rapide
Vitesse comparée des navigateurs - mai 2013 : Firefox est le plus rapide

Non ! Google Chrome n'est pas Open Source !Non ! Google Chrome n'est pas Open Source !Non ! Google Chrome n'est pas Open Source !

Et non ! Google Chrome n'est pas un produit Open Source - Pdf - anglais - 51 pages.

RéférencesRéférences" Références "


RessourcesRessources" Ressources "


 Requêtes similairesRequêtes similaires" Requêtes similaires "