Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

WOT - N'importe qui dit n'importe quoi sur tout

WOT - N'importe qui peut porter n'importe quel jugement sur n'importe quoi

WOT ?

  • Comment on juge ce que l'on ne connait pas avec les connaissances que l'on n'a pas ?
  • Comment ceux qui n'y connaissent rien font confiance à ceux qui ne savent pas ?
  • Comment WOT pourait constituer l'un des risques majeurs d'atteinte à la vie privée ?

Aucune compétence n'est demandée et, à fortiori, encore moins vérifiée, pour se porter juge et censeur des sites Web.

Aucune justification n'est demandée à celui qui attribue une note de bonne ou mauvaise réputation, pour étayer son jugement. Un commentaire peut être laissé mais il est explicitement signalé que les commentaires n'ont aucune incidence sur les notes.

On ne sait pas comment est évaluée la crédibilité du contributeur. C'est toujours la même histoire : « Quis custodiet ipsos custodes ? » (« Qui surveille les surveillants ? »). Or l'individu a tendance à exprimer son mécontentement et beaucoup plus rarement son contentement.

  • Note sur le comportement informatique du site :
    Est-ce que ce site est dangereux ? Est-ce qu'il va tenter d'implanter un virus ou un spyware etc. ... sur l'ordinateur du visiteur ? Est-ce qu'il va tenter d'utiliser une faille de sécurité pour zombiifier l'ordinateur du visiteur et le faire entrer dans un BotNet ? Aucune compétence n'est demandée (et encore moins vérifiée) à l'internaute qui évalue un site sur ce critère. Les jugements ne sont pas portés par des techniciens de la chose jugée sinon WOT s'en vanterait et afficherait un Who's Who des prestigieux contributeurs reconnus dans le millieu de la sécurité informatique. Au contraire, le podium affiche la liste de plus gros contributeurs, c'est-à-dire ceux qui balancent le plus de jugements et passent donc le moins de temps possible à évaluer. Le comportement cybercriminel des sites est, bien évidemment, caché et ce n'est pas un internaute normal qui est en mesure de soupçonner ce qui ne se voit pas et relève d'une très haute technicité.

  • Note sur la fiabilité commerciale du vendeur :
    Ce ne serait qu'une simple curriosité si ce n'était une véritable connerie ! A partir du moment où un internaute décide de porter un jugement sur un site, il doit obligatoirement donner une note sur la fiabilité du site en tant que vendeur (acteur dans le e-commerce). Ceci concerne les quelques sites marchands du Web mais la totalité des sites dit "de contenu", qui sont des sites personnels traitant d'un sujet et ne vendant rien, se trouvent affublé d'une note allant d'escroc à fiable en tant que vendeur ! Evidemment, ceci se ressent dans la note globale qui seule apparaît dans un premier temps. C'est n'importe quoi !

  • Note sur le respect de la vie privée
    Les bras m'en tombent et je ne sais quoi dire sur ces notes !
    • A partir du moment où un internaute décide de porter un jugement sur un site, il doit obligatoirement donner une note sur le respect de la vie privée par le site en question, même s'il n'en a aucune idée.
    • On sait que personne (ne soyons pas si affirmatif : disons 99,999% des internautes) ne lit jamais les clauses contractuelles (généralement au nombre de trois), des sites sur lesquels ils entrent :
      1. « Contrat de licence » (dit, en anglais, « EULA : End User Licence Agreement »)
      2. « Conditions d'usage » ou « Droits d’usage » (dit, en anglais, « Terms »)
      3. « Vie privée » (dit, en anglais, « Privacy »)

      Les plus téméraires qui se risqueraient à ces lectures ont de fortes chances de tomber sur des clauses sybilines rédigées dans une toute autre langue que la leur.

    Comment peut-on porter un jugement sur quelque chose dont on n'a pas pris connaissance, dont on ne peut pas prendre connaissance !

    En plus, il faudrait regarder le code source des pages Web visitées pour voir qu'est-ce qu'il y a dans le code, ce qui n'est à la portée de personne sauf les développeurs HTML et langages de script.

    Et, pour faire bonne mesure, on ne peut donner aucun crédit à WOT lorsque l'on voit les notes « Excellent » attribuées au « Respect de la vie privée » des plus grands violeurs de la vie privée au monde, dont le métier est cette forme d'espionnage appelée tracking, dont la violation de la vie privée est inscrite dans leurs clauses contractuelles avec interdiction de les poursuivre juridiquement pour ces violations et interdiction de faire du reverse engeniering de leur code.

Le respect de la vie privée n'est plus mesuré par WOT - La mesure de la seule loyauté marchande d'un site n'est plus mesurée par WOT

Suite à ces publications mettant WOT à mal, les points 1 et 2 ci-dessus (« Note sur la confiance informatique du site » et « Note sur la loyanté commerciale du vendeur ») sont désormais, malheureusement, confondus en une seule note, un pot-pouri, un amalgame de mesures n'ayant plus aucune signification.

La mesure de la confiance informatique pure (virus, malveillance, phishing, scan de failles et de vulnérabilités, exploitation de failles, etc.) doit être totalement séparée de la mesure de la loyauté ou de la déloyauté du marchand (cette seconde mesure étant la seule qui donne un sens, une raison d'exister à WOT, le reste étant mieux traité par d'autres filtres du Web !). La mesure de la seule loyauté marchande d'un site n'étant plus disponible, WOT n'a plus aucun intérêt, sauf à passer son temps à lire, en détail, les commentaires (rarement en français).

La mesure du respect de la vie privée n'existe plus.

WOT - Mesures des risques d'un site Web en 2012
WOT - Mesures des risques d'un site Web en 2012

WOT - Mesures des risques d'un site Web en 2017
WOT - Mesures des risques d'un site Web en 2017

WOT - N'importe qui pour n'importe quel jugement sur n'importe quoi - WOT - N'importe qui peut porter n'importe quel jugement sur n'importe quoi

WOT - N'importe qui pour n'importe quel jugement sur n'importe quoi - WOT - N'importe qui peut porter n'importe quel jugement sur n'importe quoi