Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet Assiste.com - Sécurité informatique - Vie privée sur le Web - Neutralité d'Internet

Anarchy

Anarchy : (Anarchie) recherche, dans les appareils numériques, de documents portant sur l’anarchie au sens de la propagande par le fait (fabrication, utilisation d’explosifs, etc.)

En termes de sécurité informatique, on trouve quelquefois, cachés dans nos ordinateurs, des documents prônant ce qu'il est convenu de classer à « Anarchie ». Ces présences de documents ne sont pas un lieu de débat (forums, blogs, etc.) sur ce qu'est l'« Anarchie », le mouvement ou ses philosophies, mais une dissimulation de documents portant sur un danger, celui de ce que l'on appelle la « propagande par le fait » (partie marginale, mais visible, de l'« Anarchie »). La classification à « Anarchie » de ces documents est une facilité de langage. L'« Anarchie » en elle-même ne doit pas se confondre avec sa manifestation par sa voie active : la « propagande par le fait ». L'« Anarchie » est un projet politique, et peut même avoir des formes fortement morales (anarchisme chrétien).

La dissimulation ou la propagation numérique d'un « manuel sur le suicide » ou d'un « manuel de fabrication d'une bombe » est un acte criminel et sera classé, dans leurs détections, en « Anarchie ». Les documents recherchés couvrent des domaines comme :

  • autorité
  • pouvoir
  • domination
  • hiérarchie
  • refus
  • revendication
  • désordre social
  • idéologie
  • anomie
  • chaos
  • propagande par le fait
  • grève, grèves
  • désobéissance
  • anarchists cookbook
  • antisocial
  • contrefaçon
  • meurtre, meurtres
  • drogue, drogues, marijuana
  • fabrication de bombes
  • fraudes
  • guide du suicide
  • revenge, revanche
  • anarchy, anarchist, anarchists
  • terrorisme, terrorism
  • etc.

La nature de ces documents étant subversive, leurs auteurs/utilisateurs cherchent à les cacher ailleurs que sur leurs propres ordinateurs personnels. Ils vont donc pénétrer des ordinateurs tiers pour les y cacher et savent les y retrouver (donc, repénétrer ces ordinateurs). Le problème est double, principalement sur les ordinateurs d'entreprises où les administrateurs réseau doivent sérieusement s'interroger sur :

  • comment ces documents ont été introduits
  • les idées véhiculées

Accessoirement, on peut chercher si l'ordinateur n'est pas pénétré mais exploité par son utilisateur qui est aussi le propriétaire de ces documents.

Les documents cibles sont, essentiellement, des documents texte ou des documents scannés (des images). Ils sont stables dans le temps et leurs condensats (hascodes) permettent de les repérer simplement.

Toutefois, avec la progression des algorithmes de chiffrement et leur facilité d'usage, ces détections relèvent de plus en plus des organismes nationaux (en France, les polices, DGSi, DGSE, etc.) de protection de la sécurité (intérieure ou extérieure) que des antivirus ou antimalwares. Ils furent systématiquement recherchés par l'antispywares PestPatrol. Ils ne sont plus ciblés depuis le rachat de PestPatrol par Computer Associates, le 17 août 2004 (à propos de PestPatrol, lire également l'article : Fusion antivirus, anti-spywares, anti-trojans, anti-adware, etc.).

Propagande par le fait

La « propagande par le fait », à ne pas confondre avec l'action directe, est une stratégie d'action politique développée par une partie des militants anarchistes à la fin du XIXe siècle, en association avec la propagande écrite et verbale. Elle proclame le « fait insurrectionnel » « moyen de propagande le plus efficace » et vise à sortir du « terrain légal » pour passer d'une « période d’affirmation » à une « période d’action », de « révolte permanente », la « seule voie menant à la révolution ».

Les actions de « propagande par le fait » utilisent des moyens très divers, dans l'espoir de provoquer une prise de conscience populaire. Elles englobent les attentats, les actions de récupération et de reprise individuelle, les expéditions punitives, le sabotage, le boycott, voire certains actes de guérilla.

Bien qu'ayant été largement employé au niveau mondial, le recours à ce type d'action reste un phénomène marginal, dénoncé par de nombreux anarchistes.

Sur Wikipedia :

  1. Propagande par le fait
  2. Action directe
  3. Anarchistes
  4. Attentats
  5. Reprise individuelle
  6. Sabotage
  7. Boycott
  8. Guérilla
Anarchy - Anarchie : Idées véhiculées