Alertes de sécurité en cours Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

Expériences 3D volumiques - Cinéma théatral hollographique

Dernière mise à jour
- 02.10.2016
01.03.2014 - 00h00 - Paris - (Pierre-Henri - Violette et Saveria)

Alors que le public, dans son fauteuil, est assailli d'effets 3D stéréoscopique, certains cherchent à obtenir un réel volume hollographique. Le spectateur peut bouger pour voir la scène sous divers angles. Mais les expériences 3D volumiques n'ont pu passer le seuil de rentabilité commerciale.

Cette page n'est pas encore écrite
.

3D demain - Cinéma théatral hollographique3D demain - Expériences 3D volumiques - Cinéma théatral hollographique3D demain - Cinéma théatral hollographique

Claudine Eizykman et Guy Fihman, deux chercheurs français, veulent obtenir des effets de volume. Leurs premiers essais dans cette direction remontent à la fin des années 70, mais ce sont des expériences de laboratoire sans aucune dimension de spectacle.

Seul le professeur Komar, à Moscou, présente en 1976 un "cinéma théâtral holographique" mais qui fatigue considérablement la vue. Dans les années 1980 à 1990 cette salle projetait des scènes holographiques d'un volume d'une centaine de mètres cubes, pour un public de 35 personnes. Mais le procédé était trop coûteux et ne devint jamais commercial.

L'institut franco-allemand de recherche de Saint-Louis a réussi à tourner depuis 1985 quelques brefs ciné hologrammes particulièrement impressionnants.


RessourcesRecherches documentaires et ressources" Ressources "

La revue Cinéma - Le Cinéma holographique: les expérimentations de Claudine Eizykman et Guy Fihman
Steréo Club - Les hologrammes


































VoirQuelques notes personnelles - Hors oral du TPE