Alertes de sécurité en cours Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

Publicité sur le Web

Dernière mise à jour : 2017-04-28T00:00 - 28.04.2017
29.09.2014 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Mise à jour

Publicité sur le Web - Comment monétiser un site qui n'est pas un site marchand ? La publicité est-elle la solution ? Est-elle l'unique solution ?

Publicité sur le WebPublicité sur le WebPublicité sur le Web

Nous, Assiste.com, sommes opposés à la publicité sur le Web, et ce depuis la création du site qui précéda Assiste.com, vers 1997. Nous vous donnons tous les moyens pour bloquer la publicité sur le Web (tout en nous tirant une balle dans le pied car le seul revenu que peut avoir un site de contenu (comme Assiste.com), est un revenu publicitaire, lorsqu'il n'est pas un site marchand. L'autre moyen d'avoir des revenus, les donations, ne fonctionne pas (moyenne de 6€ par mois sur les années 2004 à 2014).

Internaute de la première heure, nous n'aimons pas la publicité pour deux raisons :

  • Elles salissent les sites visités, prennent de la place sur les pages vues, encombrent notre bande passante et nous ralentissent. Certaines sont hideuses, bougent, font du bruit, recouvrent les pages visitées, se substituent à elles, jaillissent partout, etc. ...
  • Pour être efficaces, elles doivent connaître parfaitement la cible (l'internaute individuel), mieux que lui-même ne se connaît, mieux que sa mère ne le connaît, et, pour cela, elle doit espionner, espionner, et encore espionner.

Mouvement d'humeur à propos des anti-publicités primairesMouvement d'humeur à propos des utilisateurs anti-publicités primairesMouvement d'humeur à propos des anti-publicités primaires

J'entends (je lis, sur les forums) des internautes hurler en disant que c'est faux ! La publicité n'est pas l'unique modèle économique du Web... Mais, jamais, je n'ai lu quoi que ce soit sur un autre modèle économique, sur une autre solution... Allez, je leur donne les deux autres pistes : l'affiliation et les sites marchands. Étudiez ces pistes.

Ceux qui ne font rien si ce n'est profiter du travail des autres, et souhaitent en profiter gratuitement longtemps, s'agitent mais ne proposent rien, comme d'habitude. On voit même certains saprophytes s'égosiller en jetant que si des webmasters ont des choses à dire, qu'ils le disent en faisant des sites gratuits, qu'ils le disent gratuitement, sans publicité, même si c'est leur unique activité, à temps plein.

J'attends de ces cancrelats qu'ils m'apportent leurs donations, de quoi manger, me loger et vivre... de quoi me faire un salaire.

J'attends de ces suceurs qu'ils fassent, eux-mêmes, durant des années (durant 10 à 20 ans), à temps plein, exclusivement à temps plein, sans aucun autre travail et sans aucun revenu par ailleurs, un site Internet. Qu'ils y travaillent 18 heures par jour, 7 jours sur 7, sans vie sociale, sans loisirs, sans aucun autre revenu... en ayant un sujet à soutenir, quelque chose à dire, à apporter aux autres.

La critique est aisée, l'art est difficile.

Je déni à quiconque le droit de critiquer qui que ce soit tant qu'il n'a pas occupé durant 10 à 20 ans la même place (le même poste) que celle de celui qu'il critique. Là, et seulement là, il saura de quoi il parle. Toute critique doit être précédée de ce questionnement : si j'étais à sa place, qu'est-ce que je ferais... comment je le ferais...

Le gratuit, ça n'a pas de prix, mais ça a un coût !

Toute peine mérite salaire !

S'approprier gratuitement le travail des autres, c'est du vol.

Clubic, 2600ème site mondial, 120ème site français (au 05/04/2015)

http://www.clubic.com/actualite-17537-publicite-intrusive-notre-mea-culpa.html

Publié par Clubic le 02.12.2004 :

Politique de Clubic en matière de publicité. Étant nous-mêmes des internautes de la première heure, nous préférons un site dénué de toute publicité à un site qui en est farci. Malheureusement, passé la période « idéaliste », la réalité nous rappelle à l'ordre et il faut bien payer les 15 serveurs de Clubic et leur hébergement, les 500 Mbits de bande passante consommée et les 10 salariés travaillant à plein temps sur le site (petit résumé de nos charges). Comme payer pour un site Internet n'est pas très populaire, c'est la publicité qui vient régler la note.

Nous faisons notre possible pour éviter ou limiter les publicités intrusives du type « popup » (fenêtre qui s'ouvre toute seule), « interstitiel » (entre deux pages ou à l'entrée du site) et « flash transparent » (animation en transparence sur une page), mais ne pouvons refuser en bloc ces formats beaucoup plus rémunérateurs que la simple bannière. Notre tâche consiste donc à trouver un juste milieu entre rentrées publicitaires et limitation des formats intrusifs, ce n'est pas toujours évident.

Préambule de la Charte sur la publicité ciblée et la protection des internautes (30 septembre 2010)

La publicité sur Internet est.../... une composante essentielle -parfois exclusive- du financement des services en ligne, justement qualifiée de « carburant de l’économie numérique ». Lorsqu’elle est adaptée à la navigation, à la localisation ou à l’identification des internautes, la publicité peut toucher à la protection de leur vie privée garantie au sein de l’Union européenne.

Sous l’égide de Madame Nathalie Kosciusko-Morizet,
secrétaire d’Etat chargée de la prospective et du développement de l’économie numérique.

Charte sur la publicité ciblée et la protection des internautes (30 septembre 2010)

la publicité en ligne est « le carburant de l’économie numérique ». Elle permet, en effet,

  • de financer des services et des contenus d’origine professionnelle ou de particuliers : sites éditoriaux, de presse, d’information, blogs, podcasts, etc., qui vivent en tout ou partie sur un modèle économique publicitaire;
  • de mettre à la disposition des internautes des services et contenus non payants ou à moindre coût ;
  • d'afficher des services en priorité lors de la consultation d’un moteur de recherche (liens sponsorisés, référencement payant, etc. ...), avant tout accès à un site éditorial.

Si la publicité est le seul modèle économique du Web (mis à part le Web marchand), faisons en sorte que ce ne soit pas une plaie ouverte et obligatoire, sinon elle va être violemment rejetée, elle et tous ses mécanismes, dont de tracking.