Alertes de sécurité en cours Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée


Moteurs de recherche

Dernière mise à jour : 2016-12-03T00:00 - 03.12.2016 - 00h00
20.06.2016 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Plusieurs ajouts au cours de l'année passée. Création d'une colonne faisant ressortir les moteurs protégeant la vie privée

Liste des moteurs de recherche

Assiste.com : Liste des moteurs de recherche

Liste des moteurs de rechercheListe des moteurs de rechercheListe des moteurs de recherche

Les moteurs " intéressants ", en matière de protection de la vie privée, sont marqués dans la colonne " Protection de la vie privée " et sont recommandables (sous les réserves habituelles du WEB où faire confiance est la dernière chose à faire).

Résultats de recherches retirés des moteurs de recherche - résultats pas/plus trouvés : interroger https://www.chillingeffects.org/.

Cette liste peut, d'autre part, aider à l'identification des " Referer " (le site référant : le site depuis lequel, en cliquant sur un lien qui se trouvait dans la précédente page Web visitée, on a abouti à la page Web actuellement affichée). Cette information (le " Referer ") se trouve dans les entêtes des requêtes HTTP (pas seulement pour les moteurs de recherche mais pour la totalité des sites Web du monde - le " Referer " est un dispositif technique natif remontant à la construction et mise au point d'Internet) et c'est sur le " Referer " que repose une grande partie du tracking en vue du profiling (le besoin permanant, maladif, qu'ont les opérateurs du Web et les sites Internet, de savoir, en permanence, qui vous êtes et ce que vous faites).

# Logo Moteur Remarque Référencement
Webmasters
Protection vie privée
1.cz  
123people.com  
1881.no  
a9 Alexa.com développe le moteur de recherche, A9, qui est le moteur de recherche utilisé sur le site Amazon.com (plusieurs milliards de recherche par jour sur ce site qui vend tout, à tous, partout, tout le temps).
abacho.de  
abcsok.no  
acoon.de  
alexa.com  
all.by  
allesklar.de  
alltheweb.com  
altavista.com  
aol.com Le moteur AOL (et tout AOL) a été racheté par le groupe américain Verizon (pour 4,4 milliards de $) le 15 mai 2015. Info.
Les résultats du moteur AOL sont fournis par Google. Info.
apollo.lv 29.08.2014 : redirige sur http://apollo.tvnet.lv/. Pas certain que ce soit encore un moteur de recherche.
apollo7.fr N'est pas un moteur mais un métamoteur.
arama.com  
arcor.de  
ariadna.elmundo.es  
arianna.libero.it  
ask.com  
Avg - Mysearch.Avg.com Moteur de recherche menteur également connu sous le nom de "AVG Secure Search"
Avira SafeSearch Avira SafeSearch Au prétexte d'utiliser le même filtrage que le contestable Avira Browser Safety (qui est, en réalité, un outil de tracking et un adware), Avira propose un moteur de recherche dont on ne sait quel moteur réel l'alimente. Celui permet à Avira de renforcer son tracking qui servira à la régie publicitaire présente dansAvira Browser Safety de fait votre analyse comportementale, grâce à l'espionnage dont vous êtes victime, afin d'aboutir à du marketing comportemental (sachant que la publicité ciblée n'est que la partie visible des conséquences du tracking).
baidu.com  
base BASE est un moteur de recherche développé dans le cadre du projet Open Archives Initiative par l'Université de Bielefeld (Allemagne). Il est fondé sur la technologie Fast Search & Transfer (en), et a contribué au projet européen Digital Repository Infrastructure Vision for European Research (en) (DRIVER).

BASE effectue l'indexation automatique des bibliothèques numériques utilisant le protocole Open Archives Initiative Protocol for Metadata Harvesting (OAI-PMH).

Il se distingue d'autres moteurs de recherche par sa spécialisation académique, la capacité de trouver des ressources appartenant au Web profond (ou Web invisible, non indexé par les moteurs commerciaux), l'utilisation de la recherche plein texte et la présentation des résultats de recherche accompagnés des données bibliographiques.

bg.setooz.com 29.08.2014 : redirige sur http://www.veooz.com/fr. N'est pas réellement un moteur de recherche. Fait de l'agrégation de réseaux sociaux et permet des recherches dans ces agrégation. Buzz et people.
biglobe.ne.jp
bing.com Moteur de recherche de Microsoft, lancé le 1er janvier 2009. Longtemps un gouffre financier pour Microsoft, malgré la présence de publicités dans ses résultats (à la Adwords de Google), Bing dégage une profitabilité, pour la première fois, au premier trimestre (juillet / septembre) de son exercice (décalé) 2014 / 2015.
blekko.com Blekko a fermé le 27 mars 2015, racheté par IBM.
Moteur participatif créé par Rich Skrenta qui exclut, par exemple, les " Fermes de contenu ", les sites de fishing, les sites malveillants, etc. ... Comparaison entre les résultats filtrés des moteurs de recherche, par les dispositifs natifs de sécurisation de la navigation dans les navigateurs (dispositifs Google Safe Browsing, Microsoft SmartScreen, dispositions spécifiques d'Opera), et la sécurisation, par crowdsourcing (filtrage participatif) des résultats du moteur participatif blekko.com.
blogdigger.com  
blogpulse.com  
blogs.icerocket.com  
blogsearch.google.com Ancien service de Google permettant des recherches dans les blogs. Lancé en 2005 et arrêté en mai 2014.
boardreader.com Moteur de recherche dans les forums de discussion. Indiqué dans cette liste des moteurs de recherche parce qu'il existe et fait ce qu'il prétend faire mais son comportement tiens plutôt, sous ce prétexte, de la ferme de contenus (genre de sites sangsue, monétisant le travail des autres, totalement déréférencés par les " vrais " moteurs de recherche).
browsys Advanced Finder N'est pas un moteur mais un métamoteur.
busca.orange.es 29.08.2014 : n'existe plus ?
busca.uol.com.br  
buscador.terra.es  
cgi.search.biglobe.ne.jp  
charter.net  
copernic Agent Personal N'est pas un moteur mais un métamoteur.
copernic Agent Professional N'est pas un moteur mais un métamoteur.
crawler.com  
cuil.com  
daemon-search.com  
dasoertliche.de  
digg.com/search  
dir.gigablast.com  
dmoz.org Moteur de recherche à l'intérieur de l'annuaire DMoz
dogpile.com N'est pas un moteur mais un métamoteur.
doona.fr Moteur de recherche français s'appuyant sur les résultats du moteur Exalead. Il cherche, dans un cadre associatif français (loi 1901) à but humanitaire et non lucratif, à générer des revenus publicitaires qui seront redistribués. Fondé en 2006, il disparaît le 02.07.2014, faute de revenus à cause d'un litige avec la régie publicitaire de Yahoo! La dernière page de doona.fr.
duckduckgo.com Moteur préservant la vie privée en ne stockant aucune information personnelle sur ses utilisateurs. Modèle économique actuel reposant sur de la publicité fournie par des sites réputés "non intrusifs" comme Amazon et eBay (ne pratiquant ni le Tracking ni le Profiling). Oui
ecosia.org Moteur de recherche qui reverse 80 % de ses revenus en faveur de la plantation d’arbres. On ne sait pas quel est le modèle économique d'Ecosia (comment il gagne de l'argent), mais, manifestement, des résultats de recherche, dans le moteur, ne sont pas naturels mais sont des liens sponsorisés, or ils ne sont pas indiqués comme tel, ce qui est une faute. Les résultats de recherche sont ceux de Bing (le moteur de recherche de Microsoft). Les liens sont trackés. Le site internet d'Ecosia me tutoie, ce qui est d'une grossièreté inouïe, probablement due à une traduction anglais > français (si le site cherche à s'adresser à un public d'adolescents, le tutoiement n'est pas un geste de copinerie mais un manque de respect). Les résultats et affectations de ces résultats sont publiés mensuellement sur le site (arbres plantés, argent collecté, argent reversé, charges, etc. ...) et semblent sincères, toutefois ils ne sont pas certifiés (type commissaire aux comptes en France - Ecosia est une société de droit allemand). Ecosia est certifié "B Corp" (entreprise citoyenne à but lucratif) (B-Corp sur Wikipedia).
encrypted.google.com Google en https (mais Google est toujours en https !)
eniro.se  
eo.st Moteur de recherche menteur - ne jamais utiliser. Est une malveillance et un adware.
eurip.com  
euroseek.com  
everyclick.com  
exalead.fr Le moteur de recherche Exalead a été racheté par Dassault Systèmes le 09 juin 2010. C'est lui qui permet des recherches dans l'immense base de données de la littérature grise (Greynet ou Graynet).
facebook.com  
facesaerch Un moteur de recherche de représentation faciale d'une personne recherchée
fastbrowsersearch.com  
findloo N'est pas un moteur mais un métamoteur.
fireball.de  
firstsfind.com  
fixsuche.de  
flix.de  
forestle.org  
fr.dir.com  
fr.wedoo.com  
friendfeed.com  
gais.cs.ccu.edu.tw  
geona.net  
gigablast.com  
gnadenmeer.de  
go.mail.ru  
gomeo.com  
goo.ne.jp
google.com Ce moteur représente environ 95% des recherches sur le Web, en Europe.
google.interia.pl  
googlesyndicatedsearch.com  
govome.com Découvert le 20.03.2015. Moteur de recherche menteur et hijacker. Utilisez la Procédure de décontamination anti-malwares, anti-adwares et anti-crapwares pour supprimer les modifications apportées aux navigateurs Internet, empêchant d'utiliser un moteur de recherche de confiance.
goyellow.de  
gulesider.no  
highbeam.com  
holmes.ge  
hooseek.com  
hotbot.com  
icq.com  
ilse.nl  
images.google.com  
images.search.yahoo.com  
images.yandex.ru  
infospace.com  
innooo Moteur participatif franco français. Recherches sans laisser de trace.
iwon.ask.com  
ixquick.com N'est pas un moteur mais un métamoteur.
Slogan "Le moteur de recherche le plus confidentiel au monde". Ixquick affirme ne conserver aucune trace numérique des recherches effectuées, pas même l'adresse IP.
Oui
jungle-spider.de  
junglekey.com  
jyxo.1188.cz  
kataweb.it  
ko.search.need2find.com  
kvasir.no  
latne.lv  
lemoteur.fr Moteur de recherche de l'opérateur téléphonique Orange. A également un accès par l'URL http://lemoteur.ke.voila.fr
lo.st  
looksmart.com  
luxemil.com Découvert le 21.03.2015. Moteur de recherche menteur et hijacker. Utilisez la Procédure de décontamination anti-malwares, anti-adwares et anti-crapwares pour supprimer les modifications apportées aux navigateurs Internet, empêchant d'utiliser un moteur de recherche de confiance.
maailm.com  
mamma.com N'est pas un moteur mais un métamoteur.
megasearch.co Moteur de recherche menteur
meinestadt.de  
meta.rrzn.uni-hannover.de  
meta.ua  
metager2.de  
mister-wong.com  
monstercrawler.com  
mozbot.fr  
mysearch.com  
myway.com Résultats par Ask
najdi.si  
neti.ee  
news.google.com  
nigma.ru  
nova.rambler.ru  
online.no  
otsing.delfi.ee  
p.zhongsou.com  
paperball.de  
pesquisa.clix.pt  
pesquisa.sapo.pt  
picsearch.com  
plazoo.com  
poisk.ru  
qualigo.at  
qwant Qwant est un moteur de recherche français, fondé en juin 2011 et lancé le 16.02.2013 en version bêta, puis le 04.07.2013 en version finale française. Le groupe d'édition allemand Axel Springer entre au capital en juin 2014, à hauteur de 20 %, dans le but de développer la société à l'international. Qwant a son propre index (ne s'appuie pas sur les résultats d'un autre moteur) et déclare (en 2014) proposer, dans un futur proche, un formulaire permettant aux webmasters de faire indexer leurs sites par Qwant. Les résultats peuvent, après affichage, être triés par nature de leurs sources : sites web classiques, sites marchands, sites d'actualité, réseaux sociaux etc. ...
Une polémique existe : pour l'instant (2014), Qwant ne dispose pas d'index mais utilise les résultats de Bing dans leur formulation Yahoo! (Yahoo! n'a pas d'index mais utilise celui de Bing). D'autre part, Qwant utilise d'autres résultats, de nature différentes, qui fait qu'il n'est pas un métamoteur mais un agrégateur. La partie "sociale" vient du site Kurrently. La zone "Qnowledge Graph" (avec un "Q") est en fait une recopie de la zone d'informations sur le sujet fournie par Wikipedia (un lien vers la source est d'ailleurs fourni).
Modèle économique de Qwant : des liens de "Shopping" sont issus - pour l'instant en tout cas (06.2016) - d'un contrat d'affililation avec Amazon (dont le nom est également cité).
Oui
recherche.francite.com  
rechercher.aliceadsl.fr  
req.hit-parade.com  
ricerca.virgilio.it  
rpmfind.net  
s1.metacrawler.de N'est pas un moteur mais un métamoteur. Utilise les résultats de Google, Yahoo!, eBay,
safehomepage.com N'est pas plus "safe" qu'un autre. Par contre, est connu pour être distribué en bundle avec des installeurs d'applications, voire s'installer secrètement, à l'insu de l'utilisateur (drive-by download). Doit donc être considéré comme un hijacker et une malveillance). Utilisez la Procédure de décontamination anti-malwares, anti-adwares et anti-crapwares pour supprimer les modifications apportées aux navigateurs Internet, empêchant d'utiliser un moteur de recherche de confiance.

Hefei Feiqiu Info Tech Ltd
Room 401, Building B3
Animation and Service Outsourcing Industry Base
Hi-tech Development Zone
Hefei
China
sci-hub.io Soutenu par l'Electronic Frontier Foundation, défendant les libertés sur Internet, sci-hub.org (Science Huβ) est un moteur de recherche, fermé par ordonnance d'un tribunal de New York le 28 octobre 2015, donnant accès gratuitement à des millions de documents scientifiques normalement payants, en utilisant des proxy d'Universités pour contourner les mécanismes de monétisation. Le site est toujours accessible sous un autre nom (Sci-Hub.org - vérifié le 31.03.2016).
scour.com  
scroogle.org Scroogle peut se traduire par " Nique Google ". Daniel Brandt, un activiste américain très impliqué dans les problèmes de respect de la vie privée sur le Web, développe Scroogle en 2003. Il s'agit d'un proxy anonymiseur pour le moteur de recherche Google dont le but est de « nettoyer » les résultats des publicités et d'empêcher le traçage de l'activité de l'utilisateur via l'utilisation des cookies. Un « nettoyeur » pour Yahoo! est inclus dans Scroogle. Il est possible d'ajouter Scroogle dans la liste des moteurs de recherche de Mozilla Firefox. Bloqué par Google qui ne lui fournissait plus de résultat, Daniel Brandt désactive définitivement Scroogle le 21.02.2012. Oui
search.1und1.de  
search.aol.com  
search.babylon.com  
search.bluewin.ch  
search.centrum.cz  
search.ch  
search.com  
search.comcast.net  
search.conduit.com  
search.daum.net  
search.earthlink.net  
search.excite.it  
search.free.fr  
search.freecause.com  
search.goo.ne.jp  
search.ke.voila.fr  
search.lycos.com  
search.nate.com  
search.naver.com  
search.nifty.com  
search.peoplepc.com  
search.qip.ru  
search.rr.com  
search.seznam.cz  
search.softonic.com  
search.tiscali.it  
search.winamp.com  
search.www.ee  
search.yahoo.com  
search.yam.com  
search.yippy.com  
searchalot.com  
searchatlas.centrum.cz  
searchcanvas.com  
myspace.com/search Nécessiterait la présence du plug-in Flash pour fonctionner (ce qui semble un peu moins vrais (06.2016) compte tenu du fait que le principe des plug-ins dans les navigateurs disparaît fin 2016 et que Flash disparaît enfin en septembre 2016).
Les recherches portent sur les médias (album, vidéos, chansons, artistes, people, etc. ...)

Donne des résultats erronés (ou, à tord, approchants). Par exemple, une recherche sur Clapton (Eric Clapton) donne des articles sur Hilary Clinton.
searchy.co.uk  
sharelook.fr  
skynet.be  
sm.aport.ru  
smart.delfi.lv  
so.360.cn  
sogou.com  
so-net.ne.jp
soolve N'est pas un moteur mais un métamoteur.
soso.com  
start.iplay.com  
startgoogle.startpagina.nl  
startpage.com Lorsque vous lancez une recherche avec Startpage, Startpage supprime toutes les données d’identification de votre requête avant de la soumettre à Google de manière anonyme. Lorsque Startpage reçois les résultats, ils vous sont transmis de façon confidentielle. Ce moteur est, dans son esprit, le même que ixquick.com et est de la même société "Surfboard Holding BV". Il en diffère par le fait de n'utiliser qu'un seul moteur (Google) au lieu 10, et il offre quelques fonctionnalités additionnelles par rapport à ixquick.

Les résultats que donne Google utilisé en direct sont bien meilleurs et bien plus nombreux que ceux de startpage (on peut penser que Google reconnaît les requêtes de startpage et ne lui donne pas tous les résultats et que ce qu'il lui donne n'est pas aussi pertinent que les résultats de Google direct).

StartPage Protège Votre Vie Privée !
Oui
startsiden.no  
suche.freenet.de  
suche.gmx.net  
suche.info  
suche.t-online.de  
suche.web.de  
suchmaschine.com  
suchnase.de  
sweetsearch.com Paraît-il pour les enfants et ados, mais moteur de recherche menteur et hijacker. Utilisez la Procédure de décontamination anti-malwares, anti-adwares et anti-crapwares pour supprimer les modifications apportées aux navigateurs Internet, empêchant d'utiliser un moteur de recherche de confiance.
swisscows.ch Moteur de recherche généraliste, suisse. Les résultats sont fournis par Bing (Microsoft), comme le révèle une micro inscription en bas à droite de leur page d'accueil : "In partnership with Bing".

Il n'y a pas de tracking et seul un cookie stocke la langue que vous avez choisie (swisscows est en allemand par défaut).

"Swisscows est le moteur de recherche anonyme qui n’effectue pas de surveillance et qui ne délivre aucun contenu violent ou pornographique." Il s'agit donc des résultats de Bing filtrés, probablement avec un mécanisme relevant du contrôle parental.

Swisscows fait appel aux donations, bien qu'affichant des publicités, et le justifie ainsi : "Notre politique de confidentialité nous interdisant de transmettre des données aux annonceurs, il n’y a que peu d’entreprises intéressées à faire de la publicité via Swisscows. De ce fait, les revenus provenant de la publicité ne suffisent pas à couvrir toutes nos dépenses."

Oui
szukaj.onet.pl  
szukaj.wp.pl  
talktalk.co.uk  
technorati.com  
teoma.com  
tixuma.de  
toile.com  
toolbarhome.com  
torrentz.eu Meta-moteur de recherche de fichiers torrent (agrégateur des résultats de 27 moteurs de recherche torrent).
trouvez.com  
trovarapido.com  
trusted--search.com  
twingly.com  
uol.com.br
url.org  
video.google.com  
vinden.nl  
vindex.nl  
walhello.info  
web.canoe.ca  
web.de Résultats par Google
web.nl  
web.volny.cz  
webferret N'est pas un moteur mais un métamoteur.
weborama.fr  
websearch.com

Groupe maffieux Crawler LLC et Ibis LLC (société opérateur du site de cybersquatting WebSearch.com).
Moteur de recherche menteur.
Distribution du crapware Spyware Terminator.
Hijack des navigateurs
Barre d'outils espionne et de hijacking : Websearch Toolbar
Utilisez la Procédure de décontamination anti-malwares, anti-adwares et anti-crapwares pour supprimer les modifications apportées aux navigateurs Internet, empêchant d'utiliser un moteur de recherche de confiance.

websearch.cs.com  
websearch.rakuten.co.jp  
witch.de  
www1.dastelefonbuch.de  
www2.austronaut.at  
www3.zoek.nl  
x-recherche.com  
YaCy Moteur de recherche libre utilisable de manière autonome (l'utilisateur construit sa propre base de données d'indexation du Web et de manière colaborative en réseau P2P). Sa puissance s'accroit avec le nombre d'utilisateurs. Il est entièrement décentralisé (tous les "peers" sont égaux - pas d'administration centrale). Pas censurable. Ne stocke aucun comportement des utilisateurs. Chaque utilisateur de YaCy installe un client P2P sur sa machine.
yahoo!.com Yahoo! c'est la valse des moteurs ! Initialement, c'est un moteur bulk (blanc - OEM) qui est utilisé, en 2001 : Inktomi. En 2002, Yahoo! rachète Inktomi. En 2003, Yahoo! rachète Overture qui possède les deux moteurs AlltheWeb et AltaVista, mais n'en fait rien et se met à utiliser les résultats de Google. En 2003, Yahoo! développe son propre moteur et son propre crawler (Slurp) sur la base (?) des technologies Inktomi, AlltheWeb et AltaVista, puis cesse sa collaboration avec Google avec lequel il entre en compétition. Yahoo! se met même à vendre des résultats à d'autres. En 2009, Yahoo! signe avec Microsoft et, désormais, ce sont les résultats de Bing que Yahoo! offre.
yandex.ru Moteur de recherche russe, générique, indexant le monde entier.
Détecte les malwares sur les pages Web visitées par ses robots, avec sa propre technologie antivirus et celle de l'antivirus Sophos.
yasni.de  
yatedo.com  
yauba N'est pas un moteur mais un métamoteur.
yellowmap.de  
yougoo.fr  
zapmeta.com  
zoeken.nl  
zoohoo.cz  
zoznam.sk