Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique préventive - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

WOT - Web Of Trust - Web de confiance / réputation

Plus personne n'a confiance en rien sur le Web, d'où les centaines de filtres du Web gratuits, dont WOT (Web Of Trust), et de services payants de « Web de confiance » et « Web Réputation »

mywot.com - WOT WOTEcrire à Assiste.com - mywot.com - WOT mywot.com - WOT - Web Of Trust

WOT - Filtre du Web (Link Checkers) - WOT

Qualité du service : 2,5/5

Consulter une fiche signalétique d'un domaine, chez WOT.



WOT (Web Of Trust)[formellement, « Web of Trust », operé par la société « WOT Services LLC » (« WOT ») et la société « Against Intuition Oy »], est l'un des nombreux services dit de « Website réputation » (« Réputation des sites Web »).

  • WOt propose des fiches signalétiques sur un grand nombre de sites Web, avec deux notes : confiance et protection de l'enfance.
  • WOT peut également être installé en tant qu'add-on à votre navigateur Web. Il peut alors agir, optionnellement, en filtre du Web.

Ce que dit WOT vous permet d'orienter votre confiance ou votre méfiance/défiance envers un site Web (c'est un avis, pas une certitude).

A la différence des autres services de même nature, WOT tient compte de l'avis et de l'expérience des utilisateurs (principe du crowdsourcing ou externalisation), ce qui n'a pas d'équivalent lorsque vous vous apprêtez à faire un achat en ligne.

WOTrepose essentiellement sur la subjectivité et l'intuition des internautes, bien que WOT s'en défende, mais peut donner des orientations intéressantes sur des jugements impossibles à robotiser.

  • Les avis à propos d'un site marchand, ses marchandises et ses pratiques ne peuvent être donnés que par des clients réels. Aucun robot d'analyse ne peut le faire (la qualité du service marchand d'un site, la qualité de la marchandise ou sa contrefaçon, la qualité des livraisons, le respect des délais, la qualité du service après-vente, la sécurisation (apparente) de la plateforme de paiement, la préservation de l'enfance dans le contenu publié, etc.). Ceci se retrouve dans les commentaires attachés à une fiche signalétique, à lire absolument ! Seuls les commentaires sont intéressants. Il n'y a plus de note spécifique de confiance/défiance en un site à propos de sa seule activité marchande (ce qui est regrétable car cette note existait dans les premières versions de WOT et était la seule intéressante).
  • Les avis de WOT à propos de la confiance technique / sécuritaire d'un site (pas de virus, malwares, scan de failles, exploitation de failles, phishing, etc. ...) n'ont aucun intérêt chez WOT. Il n'y a plus de note spécifique de confiance/défiance en un site à propos de ses seules pratiques sécuritaires (ce qui est regrétable car cette note existait dans les premières versions de WOT, même si elle était crétinisée par des avis d'internautes qui s'exprimaient sur des sujets qu'ils ne connaissent pas du tout). En matière de sécurité informatique, WOT ne dispose d'aucun robot d'analyse et se contente de faire du pillage et de l'agrégation du travail d'autres outils d'analyses, concurents.

La seule intervention possible des contributeurs de WOT, dont il est tenu compte à la marge, est de faire glisser un curseur pour dire s'ils ont un peu, beaucoup ou pas du tout confiance en un site, tous jugements confondus ! La note de confiance n'est plus qu'un pot-pourri de 3 anciennes notes distinctes :

  1. Comportement marchand
  2. Comportement en sécurité informatique (mais WOT n'est jamais arrivé à avoir une équipe stable de contributeurs ayant une compétence dans ce domaine)
  3. Comportement dans le respect de la vie privée des visiteurs du site (mais là aussi, WOT n'est jamais arrivé à avoir une équipe stable de contributeurs ayant une compétence dans ce domaine)

WOT - Trois usages pour le prix d'un :

  1. WOT (Web Of Trust) permet de consulter, en ligne, les fiches signalétiques des sites Web (évaluations et commentaires), sans passer par un add-on incrusté dans les navigateurs Web : est-ce un site de confiance (quelle est sa Web-Réputation).
    1. Si vous vous apprêtez à faire un achat en ligne, les commentaires accompagnants les fiches signalétiques sont essentiels. Il faut les lire un par un, (avec toute la prudence nécessaire lorsqu’on lit ces avis), car ce sont le seul moyen d'avoir des avis sur :
      1. la qualité de la marchandise (loyale ou contrefaçon)
      2. la qualité du service de livraison (respect des délais, emballages, livraisons en étages, courtoisie, temps d'examiner les emballages et d'ouvrir avant de signer, livreurs qui ne se livrent pas à un repérage des lieux qui sera cambriolé dans les jours suivants, etc.)
      3. sécurité des paiements et agrément de la plateforme de paiement
      4. qualité du service après vente
      5. etc.

      Tous ces avis ne peuvent relever des robots d'analyses des sites Web et la note globale de confiance est un pot pourri incluant, en vrac, des données de sécurité informatique pures (virus, phishing, hijacking, installation de logiciels non sollicités (drive-by download, PUP), etc. et des données spécifiques aux sites marchands. Il ne faut donc pas regarder la note globale, mais lire en détail les avis (et savoir trier, dans ces avis, ceux qui paraissent sincères, vécus et circonstanciés de ceux sans aucun intérêt, voire mensongers).

      Ces consultations en ligne se font avec des requêtes HTTP et il conviendrait d'utiliser le navigateur Firefox avec l'extension Random Agent Spoofer et un proxy d'anonymisation.

    2. Si vous cherchez à connaître le risque, en terme de sécurité informatique, d'un site Web, passez votre chemin. Il y a de bien meilleurs outils d'information. Les navigateurs disposent, nativement, d'outils de filtrage du Web et tous les antivirus, dont c'est le métier, ajoutent les leurs qui sont bien plus performant et précis que les divagations d'internautes qui n'y connaissent rien et réagissent à l'intuition.
  2. WOT (Web Of Trust) propose également un module additionnel (un add-on) à divers navigateurs Web. WOT se comporte alors en « link checker » - « vérificateur de liens », comme il en existe des centaines (chaque antivirus, chaque anti-malware, chaque moteur de recherche, chaque service de filtration de Web, etc. en proposent, tous gratuits [ce qui est suspect car comment se monétisent-ils ?]). WOT affiche, lien par lien, un symbole signalant l'innocuité, la suspicion ou la dangerosité du lien (typiquement dans les résultats d'une recherche sur le Web avec un moteur de recherche [Google search, Microsoft Bing, Yahoo!, Yandex, etc.]). Les icônes sont également visibles près des liens des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, et des services de messagerie électronique comme Gmail et Yahoo! Mail, ainsi que d’autres sites populaires comme Wikipedia). Ceci dans les principaux navigateurs Web (Firefox, Internet Explorer, Opera, Google Chrome, Safari, ainsi que Chrome et Firefox sous Android). puis de se rendre sur la fiche signalétique (et vous pouvez contribuer, sur le site de WOT, après inscription).

    Comme pour tous les « link checker », WOT fait alors des requêtes HTTP vers ses serveurs et c'est là qu'il sert de formidable outil de tracking (espionnage) à cause des en-têtes HTTP (les requêtes HTTP sont un véritable cheval de Troie servant de véhicule à la charge active (charge utile) que sont les en-têtes HTTP s'attaquant aux vies privées). L'add-on WOT fait d'ailleurs l'objet d'une alerte sécurité pour « espionnage » (lire l'article WOT - Alerte : Wot espionne).
  3. WOT (Web Of Trust) installé en module additionnel (add-on) dans un navigateur peut, optionnellement, être utilisé en « filtre du Web ». Il bloquera, par exemple, l'accès aux sites considérés comme dangereux.

WOT et l'expression des internautes pour juger les sites Web

WOT (Web Of Trust) permet à ses utilisateurs qui ont fait l'expérience d'un site (ce qui n'est pas vérifié ni vérifiable, par contre, j'ai démontré l'inverse [contributeurs de WOT n'ayant jamais fait la moindre expérience d'un site et se prononçant sur des dizaines de milliers de sites : WOT - L'imbécillité élevée au rang d'un art]) de noter divers comportements de ce site et aux visiteurs de WOT de bénéficier de ces avis. Quatre comportements peuvent être/sont notés :

  1. Comportement en termes de risques informatiques
    Ce point est beaucoup mieux déterminé par des outils d'analyse robotisés que par 99,999% des internautes qui n'ont aucune compétence en ce domaine et en sont encore à croire que le Web est un monde de bisounours en qui ont peut avoir toujours confiance et où tout le monde il est beau, il est gentil et il est fun. D'ailleurs WOT l'a compris et les avis des contributeurs ne sont plus utilisés, dans le calcul de la note, qu'à la marge (quasi inutilité du crowdsourcing), la note provenant presque exclusivement d'une pondération de l'agrégation actuelle (2017) de ces sources après avoir , dans les premières années de WOT, élevé l'imbécillité au rang d'un art. WOT vérifie si le site dispose ou non d'un certificat SSL, absolument indispensable si le site vous amène à vous identifier et obligatoire sur les plateforme financières.
  2. Comportement en termes de site marchand
    Ce point est le plus important de WOT. C'est là, et uniquement là, que le crowdsourcing peut déployer toute sa puissance. Seuls les utilisateurs réels d'un site marchand peuvent parler du comportement d'un marchand, de sa marchandise, de ses prix, de son service de livraison, de son service après vente, etc. De nombreux services d'interaction entre vendeurs et consommateurs existent, mais ces services vérifient que les commentaires proviennent d'un client réel (compte ouvert dans la comptabilité du vendeur) et, s'il s'agit de commenter une marchandise en particulier, ces services vérifient que l'internaute client a bien acheté la marchandise en question et qu'il parle donc de ce qu'il connaît. Or WOT ne vérifie rien du tout et n'importe qui peut porter n'importe quel jugement sur n'importe quoi. WOT a fini par s'en apperçevoir et la notation du comportement marchand d'un site Web, qui existait dans les premières versions de WOT, la seule chose qui était utile chez WOT, a disparu, noyée dans une note globale qui n'a plus aucun sens.
  3. Comportement en termes de respect de la vie privée
    Ce point est totalement impossible à noter par un internaute lambda. L'évaluation du respect de la vie privée par les sites ne peut être faite que par des internautes très avancés. Il n'existe pas d'outil capable d'avoir une lecture sémantique des clauses "Vie privée" des sites. Il y a donc une totale inutilité du crowdsourcing. Il faudrait faire passer des tests de compétences aux contributeurs et ne permettre de s'exprimer en cette matière qu'à ceux ayant reçu un agrément de WOT, or, avec WOT, pour qu'il soit populaire, ce qui n'a rien à voir avec précision et utilité, n'importe qui peut porter n'importe quel jugement sur n'importe quoi. L'internaute devrait, au minimum, connaître le langage HTML, les langages de script et les services Internet tiers des sites visités. Il devrait être capable d'identifier, dans les appels codés dans les pages Web, les appels à des tiers spécialistes du viol des vies privées comme les services de statistiques aux webmasters, les services centralisant le Web, les services d'interactions et communications entre internautes, les régies publicitaires, les boutons (j'aime, +, etc.) servant de Web Bug aux réseaux sociaux ou de socialisation, les services de lecteurs audio ou vidéo, etc., de savoir ce qu'est un Web Bug, d'avoir concience que de ce qui provoque des
    requêtes HTTP (ce cheval de Troie servant de véhicule aux charges actives que sont les en-têtes HTTP), etc. L'internaute devrait ouvrir le code source des pages Web visitées ou, à tout le moins, utiliser Ghostery, Privacy Badger, Disconnect, Collusion, Lightbeam, CookieViz, etc. pour voir s'il y a une surveillance exercée par des tiers. La notation du comportement respectueux ou irrespectueux de la vie privée par un site Web a disparu, noyée dans une note globale qui n'a plus aucun sens.
    WOT semble vérifier la présence d'un sceau de confiance émis par TRUSTe. Ce que je pense des Trust Seal (sceaux de confiance).
  4. Comportement en termes de contenu dans l'optique de la protection de l'enfance et la sécurité des mineurs
    Ici, le crowdsourcing n'est pas considéré (ou juste de manière anecdotique, à la marge). WOT va fouiller dans les listes publiques de contrôle parental (voir la liste des sources de WOT dans : WOT - Aucun robot d'analyse mais des agrégations du travail des autres).

Les trois premiers points, dont les notes étaient différenciées dans les premières versions de WOT, n'existent plus. Une note poubelle, melting-pot des trois, n'ayant aucune signification, les remplace.

WOT a fait l'expérience (et les frais) de l'expression des utilisateurs (Crowdsourcing) qui est quelque chose de très délicat à manipuler.

Le problème général des évaluations faites sur la base du crowdsourcing, et c'était le cas avec WOT - Web Of Trust, qui ne tient quasiment plus compte du crowdsourcing, est que :

  • Il existe une innombrable foule de personnes qui ne savent pas de quoi elles parlent mais qui s'expriment
  • Il existe une innombrable foule de concurrents d'un site qui s'expriment pour dénigrer un autre site
  • Il existe de très nombreuses personnes qui s'expriment simplement pour descendre en flammes un site qu'elles n'aiment pas, ou un webmaster qu'elles n'aiment pas, ou pour régler un problème personnel qu'ils ont eu avec un modérateur d'un site ou n'importe quel ressentiment humain.

    François-Marie AROUET, dit Voltaire (1694 - 1778), a eu cette formule :

    " Médisez... Médisez... Il en restera toujours quelque chose "

  • D'autre part, l'individu est plus prompt à s'exprimer lorsque quelque chose ne va pas (à son sens) que lorsque tout va bien. On trouvera donc, dans les commentaires, de nombreuses critiques défavorables (qu'il faut lire car il arrive que certaines soient bien développées et documentées et soient instructives sur un site), et peu de critiques favorables.
  • Enfin, on peut voir, en quelques minutes à quelques jours, des messages dythirambiques provenant de dizaines ou centaines de nouveaux inscrits, faisant monter/remonter les notes d'un site. Ce sont de faux comptes créer à la chaîne par le site lui-même afin de manipuler les notes qui lui sont attribuées.

Tout ceci participe à l'exécution en règle de WOT qui, s'il part d'un bon sentiment et d'une bonne idée, est totalement détruit par ses propres utilisateurs.

Quand et comment WOT fonctionne ?

Incrusté dans les navigateurs, en tant qu'add-on (module additionnel), WOT détecte l'usage des principaux moteurs de recherche et ajoute, dans les réponses de ces moteurs, des pictogrammes d'alerte.

Dès qu'un navigateur est doté de WOT, un pictogramme signale, dans les résultats de recherches, la bonne ou mauvaise réputation du site pointé. L'internaute peut ignorer l'alerte et visiter tout de même le site ou, au contraire, laisser tomber ce site et en chercher un autre.

WOT peut être utilisé en simple système d'alertes ou en « filtre du Web » (système bloquant, comme un système de contrôle parental, mais sans protection des réglages par mot de passe, donc qui peut être désactivé simplement).

La liste des millions de domaines (sites Web) sur lesquels WOT donne un avis n'est pas téléchargée sur chaque ordinateur (la taille d'une telle base de données et ses mises à jour rend la chose impossible) mais consultée, en temps réel, sur les serveurs de WOT. L'add-onWOT fabrique donc à la volée d'innombrables requêtes HTTP vers ses serveurs et c'est là qu'il sert de formidable outil de tracking (espionnage) à cause des en-têtes HTTP (les requêtes HTTP sont un véritable cheval de Troie servant de véhicule à la charge active (charge utile) que sont les en-têtes HTTP s'attaquant aux vies privées). Alerte du 01.11.2016 : Wot espionne.

  1. WOT est un module (un programme exécutable) qui s'incruste dans les navigateurs. C'est du code qui s'exécute, incluant des scripts, obfusqués et cachés sur les serveurs de WOT.
  2. WOT reconnait automatiquement les utilisations faites des principaux moteurs de recherche dans ces navigateurs.
  3. Lors de la réponse d'un moteur de recherche, WOT intercepte tous les liens proposés (une dizaine à une centaine de liens par page, selon vos réglages) et les envoie sur les serveurs de WOT qui prend ainsi connaissance :
    1. de vos recherches (centres d'intérêt)
    2. de la page dont vous venez (le « Referrer » qui permet de construire en temps réel votre historique de navigation)
    3. de centaines d'autres informations dont un GUID et un calcul d'empreinte (fingerprinting).
  4. Les serveurs de WOT retournent, pour chacun de ces liens, la note globale figurant actuellement dans les bases de données de WOT.
  5. Le module additionnel WOT, dans le navigateur, affiche alors les avis, accolés à chacun de ces liens, sous forme d'un pictogramme.

    RéputationCouleur du pictogrammeDescription
    ExcellenteWOT - Pictogramme vert foncé - Excellente réputation : vert foncéCe site a une excellente réputation selon les agrégations, par WOT, des travaux d'autres outils de Web réputation et, très accessoirement, les opinions des contributeurs de WOT.
    BonneWOT - Pictogramme vert clair - Bonne réputation : vert clairCe site a une bonne réputation selon les agrégations, par WOT, des travaux d'autres outils de Web réputation et, très accessoirement, les opinions des contributeurs de WOT.
    Pas satisfaisanteWOT - Pictogramme jaune - Réputation non satisfaisante : jauneAttention à ce site, dont la réputation est sujette à caution dans un ou plusieurs de ses comportements, selon les agrégations, par WOT, des travaux d'autres outils de Web réputation et, très accessoirement, les opinions des contributeurs de WOT. La réputation selon WOT étant un melting-pot du comportement en termes de risques informatiques, des comportements en termes de site marchand et du comportement en termes de respect de la vie privée, on ne sait pas pourquoi il faut faire attention à ce site (imbécillité de WOT).
    MauvaiseWOT - Pictogramme orange - Mauvaise réputation : orangeAttention à ce site, dont la réputation est mauvaise dans un ou plusieurs de ses comportements, selon les agrégations, par WOT, des travaux d'autres outils de Web réputation et, très accessoirement, les opinions des contributeurs de WOT. La réputation selon WOT étant un melting-pot du comportement en termes de risques informatiques, des comportements en termes de site marchand et du comportement en termes de respect de la vie privée, on ne sait pas pourquoi il faut faire attention à ce site (imbécillité de WOT). Ne se rendre sur les sites de cette catégorie qu'avec beaucoup de prudence et éviter de télécharger des fichiers sauf à avoir installé VTZilla afin de pouvoir analyser le fichier avec VirusTotal avant de le télécharger (en utilisant Firefox).
    Très mauvaiseWOT - Pictogramme rouge - Très mauvaise réputation : rougeAttention à ce site, dont la réputation est très mauvaise dans un ou plusieurs de ses comportements, selon les agrégations, par WOT, des travaux d'autres outils de Web réputation et, très accessoirement, les opinions des contributeurs de WOT. La réputation selon WOT étant un melting-pot du comportement en termes de risques informatiques, des comportements en termes de site marchand et du comportement en termes de respect de la vie privée, on ne sait pas pourquoi il faut faire attention à ce site (imbécillité de WOT). Ne se rendre sur les sites de cette catégorie que si vous connaissez le site et son propriétaire et uniquement avec un excellent antivirus installé ainsi qu'un excellent parefeu et un excellent antimalwares. Ne rien télécharger sauf à avoir installé VTZilla afin de pouvoir analyser le fichier avec VirusTotal avant de le télécharger (en utilisant Firefox). Ne rien acheter. Ne pas cliquer sur les liens dans les pages de ce site. Ne pas saisir d'informations personnelles ou financières. L'add-onWOT, lorsqu'il est paramétré à ses valeurs par défaut, affichera l'écran de mise en garde ou l'écran de bloquage.
    Pas évaluéWOT - Pictogramme gris avec un point d'interrogation - Réputation inconnue : grisIl n'y a pas assez d'évaluations, dans les travaux d'autres outils de Web réputation dont WOT se sert, pour calculer une réputation pour ce site et il n'y a pas ou pas assez de commentaires de la part des contributeurs de WOT. Remarque: il est possible que le nombre d'avis descende en-dessous d'un certain seuil, ce qui amène la réputation d'un site précédemment évalué à revenir à un état non qualifié.

  6. Si l'utilisateur clique sur le pictogramme d'un lien, les serveurs de WOT sont à nouveau sollicités et retournent les avis détaillés (la fiche signalétique complète) sur ce site. Ce clic provoque une nouvelle requête HTTP révélant l'une de vos préférence (tracking de l'un de vos intérêts) et Wot espionne.
  7. Si l'utilisateur clique sur un lien (lien suivi) affublé d'une mise en garde, la même chose qu'au point précédant est exécutée. Ce clic provoque une nouvelle requête HTTP révélant l'une de vos préférence (tracking de l'un de vos intérêts) et Wot espionne.

WOT et le ralentissement de la navigation sur le Web

Contrairement à ce qui est dit par WOT, il y a un ralentissement de la construction des pages de réponses aux requêtes faites aux moteurs de recherche.

Comme évoqué dans la description de WOT, au début de cet article, celui-ci peut avoir deux comportements, selon le paramétrage de l'utilisateur : avertissement seul ou filtrage bloquant.

  1. Lors de l'utilisation de WOT en « avertissement seul », la page de réponse d'un moteur de recherche est affichée immédiatement puis WOT va chercher ses notes dans un second temps et diffuse ses pictogrammes ensuite sur la page déjà affichée. Ceci permet de ne pas ralentir l'apparente réponse du moteur de recherche mais permet à un internaute rapide de cliquer sur un lien avant même de voir les pictogrammes apparaître. Si l'internaute attend d'avoir les pictogrammes avant de cliquer, il « sent » le délais d'attente.

  2. Lors de l'utilisation de WOT en « filtrage bloquant », WOT intercepte la page de réponses du moteur de recherche qui ne s'affiche pas, détecte et fait monter tous les liens trouvés sur la page vers ses serveurs, cherche dans ses bases de données, reconstruit la page du moteur de recherche en incrustant ses pictogrammes et affiche enfin la réponse du moteur de recherche. Il y a un net et sensible ralentissement. SebSauvage (son site) fait également remarquer que le ralentissement serait sensible en mode blocage mais pas en mode avertissement.

WOT et sa licence d'utilisation

Ce n'est pas une licence d'un produit de confiance. C'est celle d'une société commerciale qui fait faire bénévolement par les internautes un travail qu'elle vend par ailleurs.

WOT - Comment le truc pourrait devenir crédible ?

Assiste.com a défini le fonctionnement d'une liste hosts (projet en sommeil actuellement) :
  • Les propositions sont toutes accompagnées d'un texte de justification développée, avec preuves à l'appui.
  • Les propositions sont toutes censurées par un staff d'internautes dignes de confiance, du niveau des administrateurs et modérateurs des sites et forums de sécurité informatique reconnus dans le monde entier.
  • Un wiki, avec une page par site, affiche ouvertement les raisons du classement, les conversations entre contributeurs et cenceurs... Il est forcément multilingue.
  • Le classement « de confiance » concerne strictement :
  • La dangerosité ou non du site, au sens des attaques cybercriminelles identifiées et persistantes. Un site qui n'est pas lui-même l'oeuvre d'un cybercriminel mais est lui-même la victime d'une attaque (serveur hacké) doit pouvoir sortir rapidement de cette liste dès que le serveur qui l'héberge est décontaminé (injections dans les serveurs ASP, Apache, SQL, ...)
  • La violation ou non de la vie privée, en particulier par l'analyse des clauses de protection et confidentialité. Ceci est sujet à controverse car des domaines entiers comme Google, Microsoft, FaceBook etc. devraient être blacklistés.
  • La protection ou non de l'enfance relève des outils de contrôle parental
  • On n'arrive même pas à une crédibilité certaine du contenu, avec des communautés gigantesques, anciennes, structurées et modérées, comme Wikipédia, alors il n'est pas question de permettre à des communauté anarchiques de porter un jugement opposable. C'est incroyablement vaniteux et dérisoire.
  • Le déclin de DMOZ (l'Open Directory Project) est l'exemple de l'impossible travail d'une communauté modérée par des "éditeurs" auxquels sont soumises les demandes d'insertions. Il faut au minimum 15 jours d'évaluation par un éditeur pour qu'une suggestion soit prise en compte, et parfois plusieurs mois. Quel crédit donner à des jugements portés par tout un chacun et jamais vérifié ?

D'une manière générale, je ne fais jamais confiance aux trucs qui prétendent se susbsituer à ma vigilance et finissent par l'endormir.

D'une manière générale, tout ce qui a besoin qu'on dise de lui qu'il est « de confiance », est suspect par nature. C'est donc le cas de tout ce qui est "signé" de certificats comme ceux de TRUSTe, COMODO, VeriSign ou le « label » WOT, et tous les trucs semblables qui éprouvent le besoin de promouvoir un Web de confiance parceque, justement, on ne leur fait pas confiance. Le modèle économique de WOT semble le diriger vers l'auto-proclamation en autorité de certification.

Réputation et analyses de mywot.comRéputation du domaine mywot.com, auteur et/ou éditeur de « WOT »

Avis et alertes de sécurité à propos de Web Of TrustÉtat (inventaire), à l'instant, des avis et alertes de failles de sécurité ou compromissions dans Web Of Trust

Inventaire des avis et alertes failles de sécurité dans Web Of Trust, selon deux sources :

WOT - WOT