Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique préventive - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

Lettres de Jérusalem

Les « Lettres de Jérusalem » sont rapportées par Eugène-François Vidocq dans son livre « Mémoires de Vidocq, chef de la police de Sûreté, jusqu'en 1827 ».

Lettres de Jérusalem - Lettres de Jérusalem (Arnaque, Escroquerie, Fraude) Lettres de Jérusalem (Arnaque, Escroquerie, Fraude)Ecrire à Assiste.com - Lettres de Jérusalem - Lettres de Jérusalem (Arnaque, Escroquerie, Fraude) Lettres de Jérusalem Lettres de Jérusalem

Les « Lettres de Jérusalem » sont rapportées par Eugène-François Vidocq dans son livre « Mémoires de Vidocq, chef de la police de Sûreté, jusqu'en 1827 ».

Il y explique, à l'usage de la « bonne société » et des « honnêtes gens », comment se méfier des fripons (dont il était) et on y trouve expliqué que, dès la Révolution française (1789), fin du XVIIIème s. / début XIXème s., il existe diverses formes d'arnaques qui, plus tard, fin du XXème s., seront regroupées sous le terme de « Fraude 419 » (ou « Scam Nigérien » et plusieurs dizaines d'autres synonymes).

Eugène-François Vidocq est un français né le 24 juillet 1775 à Arras, mort le 11 mai 1857 à Paris. C'est un aventurier, voleur, bagnard, forçat, évadé du bagne, puis indicateur de police, détective, et enfin chef de la brigade de la Sûreté parisienne en 1811. À la tête de cette brigade qui deviendra le Service de sûreté de la préfecture de police (ancêtre de la Direction Régionale de la Police Judiciaire parisienne), il est le père de la PJ (Police Judiciaire).

Le texte ci-après est tiré de son livre en quatre volumes « Mémoires de Vidocq, chef de la police de Sûreté, jusqu'en 1827 » (publié en 1828 - Volume 1).

Il écrit que "Les événements de notre première Révolution ont donné naissance aux lettres de Jérusalem" donc ce type d'arnaques (d'escroqueries), qui relèvent de l'ingénierie sociale, aurait commencé peu après 1789, en France.

Les « Lettres de Jérusalem » sont le fait de prisonniers incarcérés au bagne de Toulon ou détenus à la prison de Bicêtre, à proximité de Paris. Appelées "Lettres de Jérusalem", peut-être parce qu'une rue de Jérusalem jouxtait les murs de la prison de Bicêtre, ces lettres étaient envoyées par les prisonniers et Charles Vidocq, ancien voleur devenu chef de la sécurité sous la Restauration, en reproduit une dans ses Mémoires et la commente.

Lettres de Jérusalem
Lettres de Jérusalem
Lettres de Jérusalem - Lettres de Jérusalem (Arnaque, Escroquerie, Fraude)

Lettres de Jérusalem - Lettres de Jerusalem - Exemple 1 commenté par VidocqLettres de Jerusalem - Exemple 1 commenté par VidocqEcrire à Assiste.com - Lettres de Jérusalem - Lettres de Jerusalem - Exemple 1 commenté par Vidocq Lettres de JérusalemLettres de Jérusalem

Lettres de Jérusalem - Lettres de Jerusalem - Exemple 2 commenté par VidocqLettres de Jerusalem - Exemple 2 commenté par VidocqEcrire à Assiste.com - Lettres de Jérusalem - Lettres de Jerusalem - Exemple 2 commenté par Vidocq Lettres de Jérusalem

Lettres de Jérusalem

Lettres de Jérusalem - Variantes aux fraudes 419 sur le WebVariantes aux fraudes 419 sur le WebEcrire à Assiste.com - Lettres de Jérusalem - Variantes aux fraudes 419 sur le Web Lettres de Jérusalem