Alertes de sécurité en cours Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée


L'affaire Microsoft JAVA

Dernière mise à jour : 2017-02-01T00:00 - 01.02.2017 - 00h00
18.06.2013 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Mise à jour de notre article antérieur (versions 1997-2007)

L'affaire Microsoft JAVA - Microsoft condamné à ne plus diffuser sa JVM irrespectueuse d'un standard de Web.

L'affaire Microsoft JAVAL'affaire Microsoft JAVAL'affaire Microsoft JAVA

Microsoft a développé une JVM et l'a opposé à celle de l'auteur et inventeur de JAVA ! Le procès n'a pas traîné et Microsoft a été condamné.

Affaire Microsoft Java - Tentative de marginalisation d'un standard du Web par MicrosoftAffaire Microsoft JAVA - Tentative de marginalisation d'un standard du Web par MicrosoftAffaire Microsoft Java - Tentative de marginalisation d'un standard du Web par Microsoft

La JVM (Java Vrtual Machine) est une application qui permet de faire tourner des programmes JAVA.

De nombreuses fonctions JAVA niveau 2, faisant partie intégrante de JAVA, et telles que définies par SUN Microsystems (société rachetée par Oracle), l'auteur et propriétaire de JAVA, ne sont tout simplement pas implémentées par Microsoft dans sa JVM, tandis que des fonctions exotiques non JAVA 2 sont implémentées et, bien entendu, largement documentées par Microsoft qui envoie ainsi ceux développant en JAVA droit dans le mur, avec, probablement, de sombres arrières pensées de Microsoft : JAVA de Microsoft, très largement diffusé, serait volontairement incompatible avec la définition de JAVA de Sun Microsystems, dans le but macro-économique de marginaliser cette technologie par un renversement futur de stratégie (en créant un retournement de tendance avec les technologies .Net), favoriser celle de Microsoft et rendre son auteur, SUN Microsystems, définitivement hors d'état d'être un compétiteur sur le marché.

Suite à d'interminables procès, Microsoft est condamné en 2001, et ne peut plus proposer sa JVM exotique. Microsoft se lance à corps perdu dans la promotion de sa technologie maison, scélérate, ActiveX, dans le cadre de .Net Framework.

Vous devez effacer la JVM Microsoft de vos systèmes pour la remplacer par la JVM normale, plus récente, plus fiable et normalisée, du concepteur de JAVA.

Ressources :

Sun accorde un nouveau délai à Microsoft pour supprimer sa Machine virtuelle Java.
Mais l'inertie est telle, chez les développeurs qui rechignent à corriger leurs développements exotiques, que Sun Microsystems accorde un nouveau délai à Microsoft, jusqu'au 31.12.2007. Cette page, souvent modifiée, de Microsoft, en parle et donne des solutions alternatives : elle s'appelait, initialement, Transitioning from the Microsoft Java Virtual Machine et s'appelle désormais Microsoft Java Virtual Machine Support, à la même adresse.

Voir également cette FAQ sur la transition : MSJVM Transition FAQ.

Scurit informatique - Comment je me fais avoir - Comment ne pas me faire avoirSécurité informatique - Comment je me fais avoir - Comment ne pas me faire avoirScurit informatique - Comment je me fais avoir - Comment ne pas me faire avoir

Contre mesuresContre mesures" Contre mesures "

RéférencesRéférences" Références "

RessourcesRessources" Ressources "

 Requêtes similairesRequêtes similaires" Requêtes similaires "