Alertes de sécurité en coursDiscussionDiscussion
Faire un lienLien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique préventive - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée


Investir dans les terres rares

Dernière mise à jour : 2017-03-16T00:00 - 16.03.2017 - 00h00
2017-03-16T00:00 - Assiste - Pierre Pinard - Passage en version 5.1 du site

Faut-il investir dans les terres rares - Escroquerie sur le Web - Une escroquerie sur le Web

Investir dans les terres rares

Investir dans les terres rares    Investir dans les terres rares    Investir dans les terres rares    Investir dans les terres rares

Dossier (montrer / masquer)
Table des matières (montrer / masquer)

Investir dans les terres rares - Investir dans les terres rares Investir dans les terres raresEcrire à Assiste.com - Investir dans les terres rares - Investir dans les terres rares Investir dans les terres rares Investir dans les terres rares

Les « métaux rares » (« terres rares » ou « minéraux rares ») ne sont pas rares du tout et même assez répandus dans l'écorce terrestre, à l'égal de certains métaux très usuels. Ils sont plus diffus sur la surface du globe, plus difficiles et plus coûteux à extraire, que les métaux courrants, ce qui les classe, du point de vue de l'économie mondiale, parmi les métaux stratégiques.

Les « terres rares » sont :

  1. Cérium
  2. Dysprosium
  3. Erbium
  4. Europium
  5. Gadolinium
  6. Holmium
  7. Lanthane
  8. Lutécium
  9. Néodyme
  10. Praséodyme
  11. Prométhium
  12. Samarium
  13. scandium
  14. Terbium
  15. Thulium
  16. Ytterbium
  17. yttrium

Certaines « terres rares » existent en grande quantité dans le milieu naturel :

  • Le cérium 58Ce est le 26e ou 27e élément le plus abondant de la croûte terrestre (abondance similaire au cuivre).
  • Le néodyme Nd60Nd est plus abondant que le cobalt.
  • Le lutécium 71Lu (lanthanide non radioactif le moins abondant), est moins rare que l’argent.

La rareté de ces métaux est réelle à cause des conditions d'extractions. Toutefois, compte tenu de la pénurié apparente ou réelle, des recherches dans l'amélioration de l'extraction comme dans la découverte de gisements beaucoup plus riches et accessibles rendent tout investissement en ce domaine incontrolable et totalement imprévisible.

En plus, de nombreuses offres d'investissements par des opérateurs sans aucun scrupule sont pointées du doigt par l'AMF (Autorité des Marchés Financiers), la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) ou les brigades financières. L'explosion du nombre de plaintes déposées par des investisseurs spoliés rend les investissements dans les « métaux rares » (« terres rares » ou « minéraux rares ») particulièrement dangereux. Ne jamais investir dans quelque chose que l'on ne comprend pas. Dans ce type de très hauts risques, ne jamais investir plus que ce que l'on peu perdre.

Investir dans les terres rares - Investir dans les terres rares

Investir dans les terres rares - Mise en garde de l'AMF contre GLOBAL METAL BROKERMise en garde de l'AMF contre GLOBAL METAL BROKEREcrire à Assiste.com - Investir dans les terres rares - Mise en garde de l'AMF contre GLOBAL METAL BROKER Investir dans les terres rares

Investir dans les terres rares - FAQFAQInvestir dans les terres rares - FAQInvestir dans les terres rares