Alertes de sécurité en cours Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

Grace Hopper

Dernière mise à jour : 2017-04-28T00:00 - 28.04.2017
13.12..2013 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Ajout un autre portrait et livre consacré à Grace Hopper

Grace Hopper - inventeur du premier compilateur et du premier langage de programmation, Cobol, qui s'éloignait du code machine (l'assembleur).

Grace HopperGrace HopperGrace Hopper

Grace Murray Hopper, née le 9 décembre 1906 à New York et morte le 1er janvier 1992 dans le comté d'Arlington, est une informaticienne américaine et amiral de la marine américaine. Elle est la conceptrice du premier compilateur, en 1951 (A-0 System) et du premier langage de programmation s'éloignant du code machine et se rapprochant du langage parlé, COBOL, en 1959.

Grace Hopper
Grace Hopper

Elle épouse en 1930 Vincent Hopper, dont elle divorce en 1945. Elle enseigne les mathématiques au Vassar College et obtient un doctorat de mathématiques en 1934 de l'université Yale.

En 1943, elle s'engage dans la marine américaine et est affectée à l'équipe de Howard Aiken pour travailler sur le Harvard Mark I. Elle est alors la première personne à le programmer.

Harvard Mark I, programmé par Grace Hopper
Harvard Mark I, programmé par Grace Hopper

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle quitte le service actif de la marine, mais continue à travailler au développement des ordinateurs Harvard Mark II puis Harvard Mark III.

Histoire des Virus - 1947Histoire des Virus - 1947 - Le premier Bug en informatiqueHistoire des Virus - 1947

Le premier " bug " en informatique

Journal des opérateurs du Mark II, à l'Université de Harvard, page du 9 septembre 1947 - Le premier " bug " informatique.
Journal des opérateurs du Mark II, à l'Université de Harvard, page du 9 septembre 1947 - Le premier " bug " informatique.

Pour mémoire, un papillon de nuit (un insecte : un "bug" en anglais) se brûle dans un ordinateur et le plante (le fait tomber en panne). La chaleur des lampes attire les insectes ("bugs") et il faut passer son temps à déverminer à la pince à épiler (débugger).

Cette histoire est celle d'un gag, devenu un mythe, devenu réalité, attribué à Grace Murray Hopper (attribution qui est, d'ailleurs, probable, Grace Hopper étant une habituée des petites blagues) : le 9 septembre 1947, un insecte (bug) aurait été trouvé entre les pins du relai 70 du panneau F d'un IBM Mark II à l'Université de Harvard. Les opérateurs (Grace Hopper ?) notent le problème dans leur journal et y scotchent le bug, à 15h45, avec ce commentaire :

"First actual case of bug being found."

Ce n'est qu'en 1991 que ce document, longtemps ignoré, entre au "History of American Technology Museum" (l'un des musées du Smithsonian Institution, National Mall, 14th Street and Constitution Avenue, N.W., Washington, D.C.).


Gros plan sur le " bug " scotché

Le terme " Bug " aura un bel avenir dans notre jargon informatique - il y a toujours un bug quelque part et débugger est devenu synonyme, dans toutes les langues du monde, de "chercher l'erreur". Voir et revoir le film culte "Brazil - film d'anticipation de Terry Gilliam (1985) " qui commence par un bug.

Le film Brazil commence par un Bug tombant dans une imprimante, transformant l'ordonnance d'arrestation d'un nommé Tuttle en Buttle - Tout part de là !

Le film Brazil commence par un Bug écrasé au plafond par un fonctionnaire.
Le film Brazil commence par un Bug tombant dans une imprimante, transformant l'ordonnance d'arrestation d'un nommé Tuttle en Buttle - Tout part de là !

Le Bug du film Brazil tombe dans une imprimante, transformant l'ordonnance d'arrestation d'un nommé Tuttle en Buttle - Tout part de là !

En 1949, Grace Hopper est employée par Eckert-Mauchly Computer Corporation et rejoint l'équipe développant UNIVAC I. En 1950, la compagnie est rachetée par Remington Rand, et c'est pour cette société qu'elle conçoit, en 1951, le premier compilateur pour UNIVAC I, nommé A-0 System.

À partir de 1957, elle travaille pour IBM, où elle défend l'idée qu'un programme devrait pouvoir être écrit dans un langage proche de l'anglais plutôt que d'être calqué sur le langage machine, comme l'assembleur. De cette idée naît le langage COBOL en 1959.

Elle est rappelée par la Marine en 1967 et dans les années 1970, elle y mène les travaux d'établissement de normes pour les ordinateurs et en particulier les premiers langages de programmation évolués : le Fortran et le COBOL.

Grace Hopper au clavier de l'UNIVAC, vers 1960.
Grace Hopper au clavier de l'UNIVAC, vers 1960.

Grace Hopper reste dans la Marine jusqu'en 1986, date à laquelle elle prend sa retraite avec le grade de contre-amiral. Elle est alors l'officier le plus âgé de la marine américaine. Elle est décorée à cette occasion de la Defense Distinguished Service Medal, plus haute distinction existante pour les non-combattants.

Jusqu'à son décès en 1992, elle est employée comme consultante externe par Digital Equipment, pour des conférences sur les débuts de l'informatique.

Elle est enterrée avec les honneurs militaires au cimetière national d'Arlington.

Hommage


Grace Hoppers - inventeur du premier compilateur et du premier langage de programmation

Grace Hopper dans la littératureGrace Hopper dans la littératureGrace Hopper dans la littérature



Grace Hopper and the Invention of the Information Age (Lemelson Center Studies in Invention and Innovation series) Beyer, Kurt W. - The MIT Press (2009) - Relié

Grace Hopper and the Invention of the Information Age (Lemelson Center Studies in Invention and Innovation series) Beyer, Kurt W. - The MIT Press (2009) - Broché

Grace Hopper: The first woman to program the first computer in the United States

Grace Hopper: Admiral Of The Cyber Sea (relié)

Grace Hopper: Programming Pioneer

Grace Hopper: Computer Whiz

Grace Hopper - Computer Pioneer: Leveled Reader

Femme Scientifique: Margaret Mead, Grace Hopper, Rosalind Elsie Franklin, Emmy Noether, Rachel Carson, Barbara McClintock, Marie Curie

Place des femmes dans les sciences: Margaret Mead, Grace Hopper, Rosalind Elsie Franklin, Emmy Noether, Rachel Carson

Enterré au cimetire national d'Arlington: William Howard Taft, Robert Francis Kennedy, Grace Hopper, Philip Sheridan, John Fitzgerald Kennedy

Enterré au cimetire national d'Arlington: William Howard Taft, Robert Francis Kennedy, Grace Hopper, Philip Sheridan, John Fitzgerald Kennedy

Personnalités en compilation: Dennis Ritchie, Grace Hopper, Christopher Strachey, Frances Allen, Julian Seward, Walter Bright, John Hopcroft

L'informatique a-t-elle un sexe ?

Grace Murray Hopper : De l'album "I Said I Could and I Did" - True Stories of 20th Century Americans (MP3)

RéférencesRéférences" Références "


RessourcesRessources" Ressources "


 Requêtes similairesRequêtes similaires" Requêtes similaires "