Flux RSS
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique préventive - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

Site tiers (Domaine tiers - Serveur tiers)

Dernière mise à jour : 2017-07-27T14:58 - 27.07.2017
29.09.2014 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Mise à jour

Site tiers (Domaine tiers - Serveur tiers) - Serveur appelé, pour une raison ou pour une autre, mais qui est autre que le serveur sur lequel se trouve la page Web visitée.

Site tiers (Domaine tiers - Serveur tiers)Site tiers (Domaine tiers - Serveur tiers)Site tiers (Domaine tiers - Serveur tiers)

Lorsque vous visitez une page Web, vous vous rendez sur un site Internet (le terme approprié est « Domaine Web »).

  • Dans assiste.com, le « domaine » est assiste.com (et l’auteur d’assiste.com a « acheté » ce nom de domaine).
  • Dans assiste.forum.free.fr, le « domaine » est free.fr (le forum d’Assiste est hébergé sur le « domaine » « free.fr » et n'est qu'un sous-domaine du domaine free.fr).

Si la page Web visitée contient des appels à des ressources (images, sons, scripts, gadgets, widgets, émoticons, boutons, Web Bug, bannières publicitaires, etc. ...) se trouvant sur d’autres serveurs appartenant à d’autres « domaines » que le domaine de la page visitée, ces autres domaines sont dits « domaines tiers ». Ce sont des « tiers » – ils n’appartiennent pas au « domaine » que vous visitez – ils sont « autres ».

L’appel à une ressource sur un « domaine tiers » se fait en utilisant les mécanismes totalement légitimes du Web, sans aucun dispositif spécial qui serait dédié à l’espionnage (sans aucun spyware, etc. ...). L’appel se fait par la simple utilisation d’une URL, exactement comme si vous cliquiez sur un lien. Cet appel provoque tout-à-fait normalement une « requête » vers cette ressource. Cette « requête » embarque, tout-à-fait normalement, dans son entête http, des informations sur vous et sur la page Web d’où vous venez (le « referrer » - la page sur laquelle vous iriez si vous cliquiez sur le bouton « page précédente » de votre navigateur).

A cause de ces « referrers », il est possible à votre « FAI » (Fournisseur d'Accès Internet), au « domaine visité » et aux « domaines tiers » incrustés dans le « domaine visité » de savoir d’où vous venez (quelle page Web vous avez visitée avant d’atterrir sur la page Web en cours). Bien d'autres informations sont récupérées et collectées avec d'autres moyens, simultanément, sans qu'il soit besoin du moindre logiciel d'espionnage (spyware) pour ce faire. Voir le Dossier : Sommes-nous espionnés ainsi que le Dossier : Qui êtes-vous - Vos traces sur le Web.

Le problème n’est pas que ce « referrer » et les autres traces existent, mais que tous ces « domaines tiers » les recopient et les conservent, sans notre autorisation expresse et éclairée, dans des bases de données infinies, en durée et en volume. De page en page, tous ces « surveillants » (espions) connaissent et ont en mémoire la totalité de nos déplacements sur le Web. Ils connaissent tous nos centres d’intérêts et ils établissent nos profils.

De quoi je me mêle ! Ca ne les regarde pas.

C’est ma vie privée et elle doit reste mienne et privée.

Personne n’a à savoir ce que je fais de ma vie.

Si un domaine tiers du domaine visité est présent sur la page Web visitée et semble vous pister sans votre autorisation, des outils comme « Privacy Badger » vont automatiquement l'empêcher d’être accédé par votre navigateur. Les domaines tiers sont aveuglés - c'est comme si vous aviez soudainement disparu.