Alertes de sécurité en cours Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée


Délivrer le bon message, au bon moment, à la bonne personne, par le bon canal

Dernière mise à jour : 2017-02-01T00:00 - 01.02.2017 - 00h00
06.03.2015 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Ajouts § Goethe et Larry Page

Il faut vous espionner car nous avons absolument besoin de totalement vous connaître, vous, vos amis, votre santé, vos revenus, vos pensées, vos actes, vos dires, vos écrits, vos regards, vos déplacements, votre adresse, vos adresses e-mail, vos numéros de téléphone, la couleur de votre slip etc. ... C'est absolument indispensable afin de pouvoir vous proposer la bonne boîte de Ronron pour votre chat.

Délivrer le bon message, au bon moment, à la bonne personne, par le bon canal

Délivrer le bon message, au bon moment, à la bonne personne, par le bon canalDélivrer le bon message, au bon moment, à la bonne personne, par le bon canalDélivrer le bon message, au bon moment, à la bonne personne, par le bon canal

Le modèle économique de l'Internet repose sur les revenus financiers qu'apportent les annonceurs publicitaires. Les sommes manipulées sont considérables.

Si une publicité à la radio ou à la télévision vise une tranche horaire, c'est parce qu'il a été établi, par sondage, que de telle heure à telle heure, c'est plutôt la ménagère de 35 à 45 ans qui écoute telle radio etc. ... Donc on balance en vrac, à tel moment, des pubs ciblant cette tranche d'auditeurs ou de téléspectateurs.

Sur l'Internet, il est possible de savoir exactement de quoi est fait le porte-monnaie à pattes qui se trouve exactement là, entre cette chaise et ce clavier, et il est possible de le différencier de son voisin. Il est possible de tous les différencier.

Une pub basée sur l'analyse du comportement de l'internaute à beaucoup plus de chance d'être convertie en un acte d'achat qu'une pub "en vrac".

La démonstration absurde du ciblage comportemental (le tracking et le profiling) est facile à faire. Il y a partout des salles d'informatique (écoles, MJC etc. ...). Mettre une personne derrière chaque écran et laisser faire tout le monde, sur l'Internet, durant 10 minutes. A ce moment là, les faire aller toutes en même temps sur la même page proposant de la publicité du même site Web. Chaque personne recevra des publicités différentes, fonction de ce qu'elles ont fait dans les minutes précédentes.

S'il n'y avait que cela, ce serait un moindre mal.

L'analyse comportementale se poursuit même si toutes les pubs sont bloquées (Firefox avec AdBlock Plus).

Le prétexte est l'adage du publicitaire :

Rappel : Le publiciste et le besoin impérieux d'espionner

L'adage du publiciste (les quatre règles) est :

« Délivrer le bon message publicitaire, à la bonne personne, au bon moment, par le bon canal. »

Cela implique de parfaitement connaître la personne, donc de l'espionner. Or tout le modèle économique du Web gratuit repose sur la publicité, donc tout le Web n'est qu'un immense système d'espionnage, auquel les 11 septembre 2001 aux USA et 7 janvier 2015 en France ont ajouté une couche de justification légale du recul de la notion de vie privée conduisant à Prism et compagnie (révélation de Snowden - NSA...).

Cet adage justifie l'espionnage (pudiquement appelé " Tracking "), et permet à n'importe quelle officine de pratiquer en grand et ouvertement ce que les services secrets de l'intérieur, les RG (Renseignements Généraux), faisaient à toute petite échelle. Et ces officines vous connaissent mieux que vous-même ne vous connaissez, mieux que votre mère ne vous connaît ! Elles en tirent des conclusions qui vont bien au-delà du choix de vous délivrer une pub sur telle brosse à dents ou telle police d'assurance ou tel voyage... Elles sont capables de faire (ou de vendre les données à ceux qui en font : polices, assurances, sectes...) des profils psychiatriques, sexuels, médicaux, etc. ...

Délivrer le bon message, au bon moment, à la bonne personne, par le bon canalMais... Tout savoir de vous pour vous profiler... ce n'est pas nouveau !Délivrer le bon message, au bon moment, à la bonne personne, par le bon canal

Cercles de connaissances et centres d'intérêts

Le principe du tracking et du profiling expliqué en 1833 :

Johann Wolfgang von Goethe

« Dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es. » Comprendre « On juge une personne d'après la société qu'elle fréquente. »
« Dis-moi de quoi tu t’occupes, je te dirai ce que tu deviendras. »

Goethe, en 1833, dans « Maximes et Réflexions. » - Traduction par Sigismond Sklover, 1842.

La déclaration de Larry Page, Président fondateur de GoogleLa déclaration de Larry Page, cofondateur de Google, et président de Google à ce moment-làLa déclaration de Larry Page, Président fondateur de Google

Larry Page - Google - La machine à espionner

La position de Google

Les régies publicitaires ont parfaitement compris la maxime de Goethe, et Google, première régie publicitaire du monde et de très loin, l'explique, des fois que vous n'ayez pas très bien compris :

Larry Page (Lawrence Edward Page), cofondateur de Google le 27 septembre 1998, prend la présidence de Google le 4 avril 2012. Il exprime clairement, dès le lendemain, dans une déclaration écrite du 5 avril 2012 (1, 2), l'état d'esprit dans lequel travaillent les acteurs de l'Internet, à propos du tracking (une forme d'espionnage de la vie privée). Le tracking que nous subissons va aller en s'amplifiant et en se diversifiant afin d'affiner le profiling dont nous sommes victimes. Cette déclaration justifie la course au tracking et au profiling comme un grand progrès, actant par la même occasion du fait qu'elle s'exerce en flux continu, qu'elle est constante et acquise une bonne fois pour toutes.

Les attaques en tracking et en profiling sont le fait de la vie quotidienne et sont normales. On n'en parle plus ! Nous n'avons plus à discuter de leur bien-fondé et encore moins de leur remise en cause. Il cherche à nous convaincre que tout le monde les a admises. Ceux qui considèrent encore qu'il s'agit de la sphère privée n'ont pas voix au chapitre (c'est le même discours que celui du fondateur de FaceBook (vidéo de l'interview de Mark Zuckerberg) qui déclare que la notion de vie privée n'existe plus et que nous entrons dans une nouvelle civilisation, le chagement étant vu, systématiquement, comme un progrès et jamais envisagé comme une regression).

Mieux : il convient, urgemment, de décupler les tracking et profiling afin d'augmenter la pression publicitaire et commerciale sur les internautes. La lute contre le tracking et le profiling est reléguée au rang de combat d'arrière-garde qu'il ne convient même pas d'évoquer ! Encore plus de publicités, encore plus ciblées, pour encore plus de moutons !

Un sous-produit de ce tracking et profiling n'est pas évoqué : l'intelligence (espionnage pur) économique, industrielle et commerciale, au profit des États-Unis d'Amérique, sur lequel on est réduit à la spéculation, dans la mouvance d'Échelon et de Vent Stellaire ou de Prism (Google donne à la NSA et au FBI, accès à toutes les données de tous les internautes).

Il faut espionner les internautes et pénétrer leurs cercles de connaissances, les gens qu'ils fréquentent, car :

La déclaration de Larry Page, Président fondateur de Google

« Avec plus de 120 intégrations Google+ à venir (dont la recherche Google, YouTube et Android), nous sommes sur la bonne piste » - « La connaissance de l'identité et des relations (Ndlr : de l'Internaute) peut aussi nous aider à améliorer la recherche. » - « ce sont des problèmes difficiles à résoudre sans connaître votre identité, vos centres d'intérêts ou les personnes qui vous intéressent ».

« These are hard problems to solve without knowing your identity, your interests, or the people you care about. »

Google - Connaître (découvrir et piller) et espionner vos cercles de connaissances - Pourquoi - Comment.
Google et le principe d'encerclement : Null n'échappera à Google.

Sécurité informatique - Comment je me fais avoir - Comment ne pas me faire avoirSécurité informatique - Comment je me fais avoir - Comment ne pas me faire avoirSécurité informatique - Comment je me fais avoir - Comment ne pas me faire avoir

Contre mesuresContre-mesures" Contre mesures "

Derrière le rideauDerrière le rideauDerrière le rideau

RéférencesRéférences" Références "

RessourcesRessources" Ressources "

 Requêtes similairesRequêtes similaires" Requêtes similaires "