Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

VirusBlast

Dernière mise à jour
12.11.2015 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Mises à jour.

VirusBlast - Pourquoi ne pas l'utiliser et comment le désinstaller.

VirusBlast
VirusBlast
VirusBlast    VirusBlast    VirusBlast    VirusBlast
 

VirusBlastVirusBlastVirusBlast


VirusBlast
Attention - Warning

VirusBlast - Attention - VirusBlast     VirusBlast - Warning - VirusBlast
Français - VirusBlastCe logiciel appartient à une classe de logiciels à éviter, voire dangereux, faux, menteurs, crapuleux, d'attaque, telle que :
« Scareware »
« Crapware »
« Rogue »

Ne pas télécharger - Ne pas utiliser - Ne pas acheter - Ne pas tester.

English - VirusBlastThis software belongs to a class of softwares to avoid, even dangerous, false, liars, villainous, of attack, such as:
"Scareware"
"Crapware"
"Rogue"

Do not download - Do not use - Do not buy - Do not try.


 
VirusBlast
E : ancienne fiche 2001/2009 – M : ancienne fiche 2001/2009
Classe
  Anti-spywares / Anti-adwares (Classe des anti-malwares)
Éditeur et Groupe
 
Description
Commentaires
 

Relevé par Eric L. Howes. Voir données complètes et origine de cette information dans "The Spyware Warrior List of Rogue/Suspect Anti-Spyware Products & Web Sites - Eric L. Howes".

Certification SSL donnée par secure.isoftpay.com (expire le 11/09/2007)

Cette crapulerie implante le parasite SmitFraud (les crapuleries suivantes, au moins, implantent SmitFraud : AdwarePunisher, AdwareSheriff, AlphaCleaner, AntiSpyware Soldier, AntiVermeans, AntiVermins, AntiVerminser, AntiVirus Gold, AntiVirusGold, AntivirusGolden, AVGold, Brain Codec, BraveSentry, DirectVideo, EliteCodec, eMedia Codec, FreeVideo, Gold Antivirus, Gold Codec, GoldAntivirus, HQ Codec, iCodecPack, Image ActiveX Object, iMediaCodec, IntCodec, iVideoCodec, JPEG Encoder, Key Generator, LiveProtect, Malware Alarm, MalwareAlarm, MalwaresWipeds, MalwareWipe, MalwareWiped, MalwareWipePro, MalwareWiper, MediaCodec, Media-Codec, MMediaCodec, MovieCommander, MPCODEC, Mr. AntiSpy, My Pass Generator, PCODEC, Perfect Codec, PestCapture, PestTrap, PornMag Pass, PornPass Manager, PowerCodec, PrivateVideo, PSGuard, QualityCodec, quicknavigate.com, Registry Cleaner, Security iGuard, Silver Codec, SiteEntry, SiteTicket, Smitfraud, Spy Locked, Spy Sheriff, SpyAxe, SpyCrush, SpyDown, SpyFalcon, SpyGuard, SpyHeal, SpyHeals, SpyLocked, SpyMarshal, SpyMarshall, SpySheriff, SpySherrif, SpySoldier, Spyware Locked, Spyware Soft Stop, Spyware Vanisher, SpywareKnight, SpywareLocked, SpywareQuake, SpywareSheriff, SpywareStrike, Startsearches.net, strCodec, Super Codec, TitanShield AntiSpyware, TrueCodec, Trust Cleaner, UpdateSearches.com, VidCodecs, Video Access ActiveX Object, Video ActiveX Object, VideoAccess, VideoBox, VideoCompressionCodec, VideoKeyCodec, VideosCodec, Virtual Maid, VirusBlast, VirusBurst, Win32.puper, WinAntiSpyPro, WinHound, WinMediaCodec, X Password Generator, X Password Manager, ZipCodec)


Utilise plusieurs noms
VirusBlast

VirusBlast est connu sous divers noms :


Relevé par Eric L. Howes. Voir données complètes et origine de cette information dans "The Spyware Warrior List of Rogue/Suspect Anti-Spyware Products & Web Sites - Eric L. Howes".

  • AdwareDelete
  • AntiVirus Gold
  • AntiVirus Golden
  • SpyAxe
  • SpyFalcon
  • Spyware Sheriff
  • SpywareStrike
  • TitanShield AntiSpyware
  • VirusBlast

Introduit dans la première version (1,0) de RogueRemover le 19.11.2006.

Principe d'un même logiciel (clône) connu sous plusieurs noms

Lorsqu'un produit logiciel tente d'occuper le Web sous plusieurs noms (laissant croire à l'existence de plusieurs logiciels concurrents, parfois aux apparences légèrement différentes), au lieu de capitaliser sur un seul nom, c'est que ce logiciel n'a aucune qualité ni aucune notoriété. En étant présent sur le Web sous plusieurs noms, il s'agit d' « occuper le terrain » - de « ratisser large », une forme de SEO - Search Engine Optimisation - Optimisation pour moteurs de recherche agressive, apparentée au cybersquatting, dupant les moteurs de recherche et ceux qui les utilisent. Le but est de capturer et piéger le maximum d'internautes. Ce logiciel est donc, de part ses méthodes de diffusion, de mauvaise qualité et trompeur. Les développeurs de logiciels malveillants et les escros utilisent souvent cette méthode. Chaque fois qu'un logiciel est identifié comme étant le clone d'un autre, tous sont immédiatement considérés comme des tentatives de duperies. Le logiciel, son éditeur et son auteur sont immédiatement suspects. VirusBlast est, à ce titre, un crapwares. VirusBlast est inséré dans la crapthèque sous chacun de ses noms.

Logiciel trompeur (Rogue)
VirusBlast

VirusBlast est un logiciel trompeur, un Rogue.

Principe d'un logiciel trompeur (Rogue)

Les logiciels trompeurs (classe de logiciels appelée Rogue dans le jargon de la sécurité informatique et contenant plusieurs sous-classes) prétendent découvrir quelque chose de dangereux, ou facteur de ralentissement, ou facteur de perte de place, ou facteur d'erreurs, etc. ... là où il n'y a rien à découvrir, afin de vous inquiéter et vous conduire à poursuivre par un test complet de l'ordinateur avec ce logiciel. Cela va se traduire par :

  • Le téléchargement et l'installation d'une à plusieurs malveillances (le logiciel trompeur agit en Cheval de Troie ou en Téléchargeur (downloader)). Ne pas confondre les "résultats trompeurs d'une démonstration biaisée" qui sont de faux résultats forgés (fabriqués), d'avec les faux positifs qui sont des résultats erronés (ce qui peut arriver) d'un utilitaire de confiance.
  • Un acte d'achat, sans réfléchir, de ce logiciel qui se révèle donc être une crapulerie (crapware). Cet acte d'achat ayant été poussé, provoqué, par le climat d'inquiétude et de peur succité chez l'utilisateur par ce crapware, il est, simultanément, qualifié de Scareware ! L'un va toujours avec l'autre.
On lira avantageusement l'article complet sur les Rogues, les différentes méthodes pour pénétrer un ordinateur, comment ils agissent, les différentes méthodes pour convaincre, quels enjeux économiques sous-tendent cet aspect criminel du Web (victimes, argent des Rogues, etc. ...).
Peur (Scareware)
VirusBlast

VirusBlast est un logiciel dont la vente repose sur la peur (Scareware)

Principe des Scareware

Les vendeurs de scarewares tentent de vous faire peur, par diverses méthodes (techniques d'ingénierie sociale, démonstrations trompeuses, techniques de déstabilisation psychologique par le biais de fausses annonces alarmantes, publicités agressives et intrusives, pop-up annonçant la découverte de fausses erreurs, faux éléments graphiques faisant croire à la présence d'erreurs ou de malveillances ou de mauvais fonctionnement, fausses fenêtres d'alertes imitant de vraies alertes, faux avertissements, fausses alarmes, provocation de mouvements mécaniques comme l'ouverture d'un lecteur de cd/dvd, bluff, menaces, harcèlement, conseils, caractère d'urgence, pressions etc. ...). Ces logiciels de peur sont classés à : Scareware.

Ces cybercriminels tentent de vous affoler et alarmer afin de vous conduire vers un acte d'achat immédiat et irréfléchi.

Ne vous faites pas avoir par ces tentatives d'escroqueries ! Si vous avez un doute, consultez un assistant agréé sur un forum de conseils et de décontamination informatique de confiance.

En plus, vous allez découvrir que l’outil prétendument gratuit qui vous annonce tant de choses effrayantes n’est qu’une version de démonstration affichant des résultats imaginaires et que, pour pouvoir « éradiquer réellement ses inventions » (sic !), il faut payer, très cher, beaucoup plus cher que le prix des produits des ténors de la sécurité, cet outil totalement trompeur et parfaitement crapuleux. C’est une escroquerie, au sens propre du terme, une crapulerie utilisant des méthodes de ventes trompeuses, reposant sur la peur et l'abus de faiblesse. Ne donnez jamais suite à cette attaque ni à aucune autre de même nature.

Législation française sur les pratiques commerciales trompeuses

Code de la consommation

Partie législative
Livre Ier : Information des consommateurs et formation des contrats
Titre II : Pratiques commerciales
Chapitre Ier : Pratiques commerciales réglementées
Section 1 : Pratiques commerciales trompeuses et publicité

Article L121-1 - Extrait :
Une pratique commerciale est trompeuse .../... Lorsqu'elle repose sur des allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur...

Vie Privée (Privacy)
VirusBlast

Contrat de respect de votre vie privée (Privacy) :
Aucune clause, ou clause pas trouvée, ou clause problématique. Remarque : La clause " Vie Privée " attendue doit concerner, spécifiquement, le logiciel à télécharger : cela n'a rien à voir avec la clause " Vie Privée " concernant le fonctionnement du site en lui-même (ces deux clauses Vie Privée doivent exister).

  • La clause " Vie Privée " du logiciel doit pouvoir être consultée en ligne, AVANT de télécharger le logiciel, et être strictement identique à celle qui sera trouvée dans le logiciel.
  • Cette clause est contractuelle. Ce contrat, que vous signez, que vous acceptez, entre vous, l'utilisateur, et l'éditeur du logiciel, vous engage et dédouane l'éditeur. La moindre des choses est que vous sachiez avec qui vous vous engagez ! Ce contrat doit souligner clairement l'identité (nom de la personne physique ou raison sociale de la personne morale) et la localisation exacte (adresse réelle et complète) de l'entité avec laquelle l'utilisateur signe (accepte) le contrat. S'il s'agit d'une personne morale, toutes les identifications de cette personne morale doivent figurer dans le contrat et être vérifiables, dans tous les pays du monde (équivalent du Registre du Commerce et des Sociétés ou du Registre des Métiers en France, représentants légaux, assujettissement fiscal, etc. ...). A défaut, même après acceptation, le contrat n'a aucune valeur et est nul et non avenu.
  • La clause " Vie Privée " doit développer complètement et exhaustivement les données privées manipulées par le logiciel téléchargé et leur sort (remontée vers un ou des serveurs quelconque, usage, protection, stockage et pays du stockage (en particulier, abscence impérative de flou géographique, de Cloud, de pays ou zone de non droit ou avec lesquels la France n'a aucun moyen de suite, investigation et poursuite...), vente ou communication des données privées à un ou des tiers et lesquels, usage en profiling, en spam et marketing, qu'advient-il de ces données en cas de faillite de l'éditeur ou de rachat de l'éditeur, etc. ...).
Conditions Générales (Terms)
VirusBlast

Contrat de Conditions Générales (Termes et Conditions - Terms) :
Aucune clause, ou clause pas trouvée, ou clause problématique.

  • Cette clause est contractuelle. Ce contrat, que vous signez, que vous acceptez, entre vous, l'utilisateur, et l'éditeur du logiciel, vous engage et dédouane l'éditeur. La moindre des choses est que vous sachiez avec qui vous vous engagez ! Ce contrat doit souligner clairement l'identité (nom de la personne physique ou raison sociale de la personne morale) et la localisation exacte (adresse réelle et complète) de l'entité avec laquelle l'utilisateur signe (accepte) le contrat. S'il s'agit d'une personne morale, toutes les identifications de cette personne morale doivent figurer dans le contrat et être vérifiables, dans tous les pays du monde (équivalent du Registre du Commerce et des Sociétés ou du Registre des Métiers en France, représentants légaux, assujettissement fiscal, etc. ...). A défaut, même après acceptation, le contrat n'a aucune valeur et est nul et non avenu.
CLUF - EULA
VirusBlast

CLUF (Contrat de Licence Utilisateur Final) ou EULA (End User Licence Agrement) :
Aucune clause, ou clause pas trouvée, ou clause problématique.

  • Cette clause est contractuelle. Ce contrat, que vous signez, que vous acceptez, entre vous, l'utilisateur, et l'éditeur du logiciel, vous engage et dédouane l'éditeur. La moindre des choses est que vous sachiez avec qui vous vous engagez ! Ce contrat doit souligner clairement l'identité (nom de la personne physique ou raison sociale de la personne morale) et la localisation exacte (adresse réelle et complète) de l'entité avec laquelle l'utilisateur signe (accepte) le contrat. S'il s'agit d'une personne morale, toutes les identifications de cette personne morale doivent figurer dans le contrat et être vérifiables, dans tous les pays du monde (équivalent du Registre du Commerce et des Sociétés ou du Registre des Métiers en France, représentants légaux, assujettissement fiscal, etc. ...). A défaut, même après acceptation, le contrat n'a aucune valeur et est nul et non avenu.
Version d'essai
Trial
 

Non ! Acte d'achat uniquement ! N'offre aucune possibilité d'évaluation du produit.

Comment VirusBlast arrive dans un ordinateur

Cette crapulerie est implantée par le parasite SmitFraud. On a pu observer également l'usage de deux autres parasites pour déployer cette crapulerie : Zlob et, parfois, PurityScan.

VirusBlast est déployé (entre autres méthodes) en utilisant le parasite SmitFraud qui utilise sa propre méthode de propagation virale.

Le parasite de déploiement SmitFraud :

Le parasite de déploiement Zlob :

Méthodes de déploiement génériques

Illustrations
Comment supprimer VirusBlast
 



Procédure de décontamination

anti-malwares, anti-crapwares, anti-adwares

Comment supprimer VirusBlast

Pour supprimer VirusBlast, utilisez et suivez point par point la Procédure gratuite de décontamination anti-malwares, anti-adwares et anti-crapwares. Il s'agit d'une procédure générale de décontamination qui ne vise pas uniquement l'éradication de VirusBlast mais de toutes les contaminations des types suivants qui pourraient se trouver présentes dans votre ordinateur :

  • Anti-malwares (malwares signifie " logiciels malveillants " et, plus généralement, " malveillances " - Plus d'informations sur la notion de malwares en lisant l'article Malwares)
  • Anti-adwares (adwares signifie " logiciels délivrant des publicités " (et pratiquant un espionnage intensif et temps réel de tous vos moindres faits et gestes, pudiquement appelée tracking) - Plus d'informations sur la notion d'adwares en lisant l'article Adwares)
  • Anti-crapwares (crapwares signifie " logiciels crapuleux " - Plus d'informations sur la notion de crapwares en lisant l'article Crapwares)
  • Anti-scarewares
  • Anti-rogues
  • Anti-fakes
  • Anti-PUP
  • Anti-Barres d'outils
  • Anti-Keylogger
  • Anti-Hijacker

Cette Procédure de décontamination utilise, dans un ordre spécifique, des outils entièrement gratuits et de grande notoriété dont, par exemple :

Une fois VirusBlast supprimé

Une fois VirusBlast supprimé, il convient de réfléchir et analyser ce qui a pu se passer en amont et risque de se passer en aval de l'attaque, afin d'y apporter des correctifs préventifs.

  • En amont, réfléchir à ce qui a permis que l'attaque intervienne. La décontamination qui a permis d'éradiquer VirusBlast n'est pas un geste suffisant. Il faut trouver et comprendre pourquoi et comment, en amont, le parasite a pu pénétrer l'ordinateur et s'installer, puis corriger cette faille, qu'elle soit celle d'une attitude personnelle inconséquente ou celle d'une faille de sécurité d'un composant logiciel de l'ordinateur, sinon cela recommencera encore et encore.
  • En aval, réfléchir et d'imaginer ce qui risque de se passer. Il faut s'interroger sur les risques consécutifs à ce qu'a fait le parasite (mots de passe à changer, comptes bancaires à surveiller, etc. ...).

C'est le moment de lire et intégrer les recommandations de l'article : Attitude saine post contamination - Safe attitude.

Machines et adresses IPs
 

Les domaines suivants peuvent être bloqués, par exemple en utilisant Hosts ou votre parefeu.

aguarddog.com
fastlink2.com
pcadwareremoval.com
registry-doctor.com
safewebsurfer.com
shareware4web.com
spytoaster.com
spywarehospital.com
thespywaredetective.com
websafesecure.com

Analyse du code
  Analyse pas encore effectuée (ou absence du code dans ma collection - pourriez-vous m'indiquer un lien de téléchargement de ce code)

Pour en savoir plus

Url du téléchargement
 
Domaine Whois et IP Whois
Accès direct (peut être dangereux) à http://aguarddog.com
Accès direct (peut être dangereux) à http://www.aguarddog.com


Reverse Internet aguarddog.com
Ils en parlent
  Article Symantec
Programme d'affiliation
 
Registrant
 
Registrar
 

 

How to get rid of VirusBlastRecherches avancées à propos de VirusBlastVirusBlast uninstall guide

Googler dans un site
SiteGoogler sur le nomGoogler sur la famille
(Matrice)
Googler sur l'Editeur
Assiste VirusBlast
VirusTotal VirusBlast
HerdProtect VirusBlast
Metascan VirusBlast
Reason Core VirusBlast
Symantec VirusBlast
Kaspersky VirusBlast
Kaspersky SecureList VirusBlast
BleepingComputer VirusBlast
SpywareInfo forum VirusBlast
Malwarebytes VirusBlast
EmsiSoft VirusBlast
EmsiSoft IsThisFileSafe VirusBlast
SpyBot VirusBlast
ZHPDiag VirusBlast
FreeFixer VirusBlast
Spyware Warrior forum VirusBlast
Wilders Security forum VirusBlast
Microsoft Communauté VirusBlast
Libellule Forum VirusBlast
Malekal Forum VirusBlast
PCAstuces Forum VirusBlast
Zebulon Forum VirusBlast
Security-x Forum VirusBlast
AidoWeb Forum VirusBlast
WayBack Machine VirusBlast
Recherches en vrac
Nom du produit Matrice Editeur Groupe Domaine supposé en .com Une page supposée en .html
Google VirusBlast VirusBlast.com virusblast.html
Domaine Sous-domaine www IP
WayBack Machine aguarddog.com www.aguarddog.com
Google Safe Browsing aguarddog.com www.aguarddog.com
Norton Safe Web - NSW aguarddog.com www.aguarddog.com
AVG Threat Labs aguarddog.com www.aguarddog.com
WOT - Web Of Trust aguarddog.com www.aguarddog.com
VirusTotal aguarddog.com www.aguarddog.com
URLVoid aguarddog.com www.aguarddog.com
McAfee SiteAdvisor aguarddog.com www.aguarddog.com
Domaine Whois IP Whois Reverse IP
Webhosting aguarddog.com







DomainTools aguarddog.com







GoDaddy aguarddog.com







website.informer aguarddog.com







PagesInventory aguarddog.com







#VirusBlast, #virusblast

 Comment supprimer VirusBlast

Contact à propos de cette fiche

Français - VirusBlast Contact informatif à propos de cette fiche :
Afin de fournir une information correcte, précise et à jour, j'encourage l'éditeur de ce produit ou service à me contacter si la moindre partie de cette fiche est à réviser.

Français - VirusBlast Informative contact about this card:
In order to provide correct, accurate and up to date information, I encourage the editor of this product or service to contact me if any part of this card is to be revised.

 

Comment supprimer VirusBlastSécurité informatique - Comment je me fais avoirComment supprimer VirusBlast

Comment supprimer VirusBlastContre-mesuresComment supprimer VirusBlast

Comment supprimer VirusBlastDerrière le rideauComment supprimer VirusBlast

Comment supprimer VirusBlastRéférencesComment supprimer VirusBlast

Comment supprimer VirusBlastRessourcesComment supprimer VirusBlast

FAQ Comment supprimer VirusBlastFAQFAQ Comment supprimer VirusBlast

Avis sur VirusBlast
VirusBlast sain ou dangereux
Comment désinstaller VirusBlast
Comment supprimer VirusBlast
Supprimer le malware VirusBlast
Supprimer le virus VirusBlast
Comment effacer VirusBlast
Virus VirusBlast
VirusBlast : Guide de désinstallation
VirusBlast : Removal Guide
VirusBlast qu'est-ce que c'est
How to uninstall VirusBlast
Eradiquer Virus VirusBlast
Delete VirusBlast
How to remove VirusBlast
Remove VirusBlast from my PC
Remove VirusBlast malware
Step by step removal guide for VirusBlast
Uninstall VirusBlast
Uninstall VirusBlast Malware
VirusBlast fake alert
VirusBlast keys
VirusBlast license key
VirusBlast Removal
VirusBlast Virus
Get rid of VirusBlast
#VirusBlast, #virusblast