Alertes de sécurité en cours Discussion Discussion
Faire un lien Lien
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

Windows : Compression des données sur disque dur et accélération

Dernière mise à jour : 2017-04-28T00:00 - 28.04.2017
18.06.2013 - 00h00 - Paris - (Assiste - Pierre Pinard) - Mise à jour de notre article antérieur (versions 1997-2007)

Est-ce que la compression des données, sur les disques dur, a une incidence sur la vitesse de Windows

Windows - Compression disque et accélérationWindows - Compression disque et accélérationWindows - Compression disque et accélération

La compression disque n'a rien à voir avec la défragmentation. Il s'agit d'un processus Windows résident en mémoire et compressant les données à la volée avant de les écrire sur disque et les décompressant à la volée au moment de leur lecture.

Je n'utilise pas la compression disque pour deux raisons :

  1. Je n'ai pas envie d'ajouter une couche de difficultés additionnelles en cas de problème, matériel ou logiciel, pour récupérer mes données. Est-ce de la prudence ou suis-je frileux ?
  2. Le prix des disques durs de très haute capacité est devenu abordable depuis longtemps.

Mais, répondons à la question : Est-ce que la compression a une incidence sur la vitesse et dans quel sens ?

Dans son brevet sur le Prefetch (US6317818 B1 déposé le 30 mars 1999 par Microsoft Corporation), Microsoft explique que les fichiers du Prefetch seraient plus performants s'ils étaient d'un seul tenant (sans fragmentation) et recommande donc de pratiquer régulièrement la défragmentation, qui peut être paramétrée pour être automatique (à partir de Windows 7, la défragmentation est automatique et s'exécute en arrière plan).

Microsoft ajoute ceci, à propos de la compression / décompression (les nombres et taux indiqués étant ceux connus à l'époque du dépôt de brevet, le 30 mars 1999) :

Les algorithmes de compression atteignent une moyenne de 50% de compression du volume de données et ont une capacité de décompression qui se mesure à 25 MO/s en n'utilisant que 64 KO de mémoire. Les vitesses de transfert disques sont en moyenne de 8 MO/s. Donc, dans un scénario où il a 3 MO de données du Prefetch :

Sans compression : 0.012 s (déplacement des têtes de lecture)+3 MO/8 MB/s (lecture)=0.3870 s.

Avec une compression disque diminuant de 50% la quantité de données à transférer :
0.012 s (déplacement des têtes de lecture)+1.5 MO/8 MB/s (lecture)+3 MO/25 MB/s (décompression)=0.3195 s.

Donc, il y a une accélération de 17.5% de cette partie de la gestion du Prefetch lorsque l'on compresse les données sur le Disque dur et que cette compression atteint un taux de 50%.

Calcul d'une accélération possible, dans certains cas, selon Microsoft (dans son dépôt de brevet sur le Prefetch)

Further, an exemplary embodiment includes a disk compressor/decompressor. Well known compression algorithms may be employed to achieve approximately 50% compression with 25 MB/s decompression throughput. These results may be achieved with as little as 64 KB extra memory. Average disk transfer rates are about 8 MB/s. So, for an illustrative 3 MB pre-fetch scenario, comparative pre-fetch times are as follows:

No compression: 0.012 s (seek)+3 MB/8 MB/s (read)=0.3870 s.

50% compression: 0.012 s (seek)+1.5 MB/8 MB/s (read)+3 MB/25 MB/s (decompress)=0.3195 s.

Thus, there is a 17.5% improvement in pre-fetch time using 50% compression.


Contre mesuresContre-mesures" Contre mesures "


RéférencesRéférences" Références "


RessourcesRessources" Ressources "


 Requêtes similairesRequêtes similaires" Requêtes similaires "