Flux RSS - La vie du site - Nouveautés et mises à jour
Assiste.com - Sécurité informatique - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée Assiste.com - Sécurité informatique préventive - Décontamination - Antivirus - Protection - Protection de la Vie Privée

IoT - Internet of Things

IoT - Internet of Things

IoT - Internet of Things

L'expression anglaise Internet of Things ([IoT] — en français : Internet des objets [IdO] ou Connectivité des Choses [CdC]), est l'extension à l'Internet (à l'interconnectivité) des objets (dont les objets de tous les jours, initialement non communicants) et des lieux (sites et monuments touristiques, par exemple).

L'IoT (IdO) apporte de la connectivité à l'Internet (au Web) des objets du quotidien, comme :

  • Réfrigérateur
  • Montre
  • Smartphone
  • Caméra (de surveillance ou non)
  • Lunettes (les lunettes de Google, par exemple, qui modifient la manière d'appréhender son environnement)
  • Les objets dits de santé (footing, ceintures d'électrostimulation musculaire, etc.)
  • Les compteurs électriques communiquants Linky
  • Les machines à café
  • Les voitures, vélos, etc.
  • Le macadam des routes
  • Les brosses à dents
  • Les capteurs divers dont de température, de pression, d'hydrométrie, etc.
  • etc.

Ces données, qui transitent sur le Web, ne sont pas chiffrées (cryptées) et ces objets ne sont pas protégés contre des malveillances (dont pénétrations par des dispositifs d'écoute et d'espionnage) à cause de la complexité que cela entraînerait des pare-feu, des systèmes d'exploitation, etc., et de la consommation électrique que cela entraînerait.

La croissance exponentielle du nombre d'objets connectés et l'explosion du volume des données font qu'il est impossible de contrôler sa vie privée qui nous échappe. Le Big Data fait que les données de santé remontent aux compagnies d'assurances, des algorithmes calculent le profile de chaque personne sur Terre, et même prédisent leurs émotions (d'où la manipulation des américains membres de Facebook durant les élections ayant conduit Trump à la présidence des USA en 2017), etc.

La connectivité des objets avec leurs fabricants (prétexte des mises à jour) permet l'injection de codes de contrôle de l'objet, dont celui d'obsolescence programmée (obsolescence intentionnelle et provoquée) de ces objets représentant un chiffre d'affaires colossal pour leurs fabricants. L'École polytechnique fédérale de Zurich (ETH), qui plaide pour des systèmes totalement ouverts et transparents (démocratie digitale), estime que le nombre d'objets connectés sera, en 2025, de 150 milliards d'objets connectés entre eux, sur le Web (l'Internet) et avec plusieurs milliards de personnes.

IoT - IoT - Internet of Things